Juillet Août : vivement septembre ?

Date de sortie : 13 juillet 2016 (durée : 1h 36), comédie dramatique française

Réalisé par Diastème

Avec Alma Jodorowsky, Luna Lou, Patrick Chesnais, Pascale Arbillot, Thierry Godard, Jérémie Laheurte

Juillet Aout 4

Les Cahiers du Cinéma titrent leur dernier numéro « Filmer l’été », un classique du 7ème art. Ici, on nous propose deux étés pour le prix d’un avec ces deux sœurs qui vont passer le mois de juillet chez maman (et leur beau-père) dans le sud de la France et le mois d’août chez papa en Bretagne. Laura – l’ado rebelle dans toute la splendeur de ses 14 ans – et Joséphine – jolie jeune femme de 18 ans – vont vivre deux mois de vacances riches en émotions et en péripéties au sein de leurs familles loin d’être parfaites, mais indéniablement aimantes.

Juillet Aout 2

Ce découpage en deux parties apporte une (petite) touche d’originalité et permet de vivre le quotidien de ces deux filles dont les parents sont divorcés. Commençons par le bon point qui saute tout de suite aux yeux : la performance de Luna Lou qui interprète une ado à fleur de peau, à la fois drôle, espiègle, sensible, ingérable et touchante. La jeune comédienne booste le film et forme un joli duo avec Alma Jodorowsky (et oui, la petite fille de maître Alejandro !).

Juillet Aout 3

Autre aspect sympa du film : la musique. Cinq morceaux spécialement composés (par Frédéric Lo) et interprétés (par Alex Beaupain) pour le film et qui donnent à la fois le ton et la couleur du film. Le scénario a le mérite d’exister vraiment, même si les situations sont parfois alambiquées. Diastème (réalisateur, écrivain, metteur en scène, musicien) nous propose du contenu et des dialogues qui tiennent la route. On peut y trouver un fil conducteur : tout le monde a ses problèmes, petits et grands, ce n’est pas toujours facile, mais ça n’empêche pas de s’aimer.

Au final, une comédie estivale qui ne révolutionnera pas le genre mais qui permet de passer un moment agréable.

 

City Zen

Nicolas, 37 ans, du Nord de la France. Professeur des écoles. Je suis un cinéphile éclectique qui peut alterner entre blockbusters, films d’auteur, films français, américains, petits films étrangers, classiques du cinéma. J’aime quand les films ont de la matière : matière à discussion, à interprétation, à observation, à réflexion… Quelques films que j’adore pour cerner un peu mes goûts : Matrix, Mommy, Timbuktu, la Cité de la Peur, Mission Cléopâtre, Ennemy, Seven, Fight Club, Usual Suspect, Truman Show, Demain, Big fish, La Haine, La Vie est belle, Django, Rubber, Shutter Island...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :