Date de sortie 28/09/2023 Sur Amazon Prime
Durée(01h49)
Titre original The Marsh King’s Daughter
Réalisé par Neil Burger
Avec Daisy Ridley , Ben Mendelsohn , Garrett Hedlund , Caren Pistorius , Brooklynn Prince , Joey Carson , Yanna McIntosh , Gil Birmingham , Joshua Peace , Pamela MacDonald , Dan Abramovici , Sophia Walker , Ash Catherwood , Toby Proctor , Blair Johannes , Cotton Mather , Lee Villeneuve , Thomas Kane
Genre Drame, Thriller, Mystère
Nationalité États-Unis

Synopsis

La vie idyllique d’Helena Petterier est mise à mal lorsqu’elle apprend que l’homme qui l’a élevée et gardée en otage pendant 12 ans dans un marécage s’est évadé de prison. Pour protéger son mari et sa fille, Helena va devoir affronter son sombre passé qu’elle a toujours gardé secret et traquer son père, le tristement célèbre Roi des Marais.

Ce début d’année 2024 marque le retour de Daisy Ridley sur les écrans, pour le mois de janvier elle est à l’affiche de deux films l’un au cinéma et l’autre sur Prime Vidéo. On s’intéresse donc a la fille du roi des marais, ou la comédienne partage l’affiche avec Ben Mendelsohn, dans le rôle d’un père dangereux. A la réalisation du film Neil Burger à qui l’on doit le très réussi Limitless, mais qui traîne tout de même quelques mauvais films comme Divergente et Voyagers. Il revient avec le film la fille du roi des marais, et c’est une réussite sur une relation père/fille ils furent proches quand elle était enfant, mais quelques années plus tard elle est adulte mais son père s’échappe de prison et cherche à la revoir mais c’est un homme dangereux. Le film se concentre une bonne partie du film sur l’enfance d’Helena, on l’on découvre la relation avec son père et sa mère très discrète, car cette dernière est sous l’emprise de son père sans qu’elle ne le sache. C’est avec joie qu’on découvre ce nouveau film de Neil Burger, car cette fois il signe une réussite.

Helena vit dans une cabane dans les bois avec sa mère et son père depuis sa naissance, elle est très proche de son père qui l’emmène chasser. Cependant, la jeune fille ignore que son père est un criminel et a enlevé sa mère avant sa naissance et l’a emmené dans les bois et lui a fait un enfant. Malgré ses méthodes d’éducation parfois rude, la jeune fille reste proche de lui. Un jour alors que ce dernier est en chasse un homme perdu débarque chez eux avec un quad et demande de l’aide, c’est alors que la mère tente d’expliquer à l’homme qu’elle veut fuir les lieux avec sa fille, l’homme ne comprend pas et il est abattu par Jacob le père d’Helena. Helena refusant de quitter les lieux la mère de cette dernière assomme sa fille et elle fuit les lieux. La jeune fille se réveille dans un commissariat de la ville, elle est complètement perdue et ne comprend pas.

Quand elle arrive à s’échapper du commissariat son père l’attend dans une ruelle et l’appel mais il ne faudra pas longtemps pour qu’il soit repéré et arrêté par la police. Bien des années plus tard, Helena est une adulte et marié et a une petite fille. Malgré tout ça elle vit toujours avec son passé, qui la hante car elle sait que son père est loin d’être un homme bien. Alors que ce dernier est dans un fourgon pour un transfert il tue le garde et le conducteur avec un autre codétenu. Quand Helena est au courant elle est persuadée que ce dernier va tout faire pour la retrouver et elle a bien raison, elle va donc devoir se préparer a affronter un père redoutable pour protéger sa famille. Il est plaisant de revoir Daisy Ridley dans un rôle tel que celui-là, elle joue une jeune femme avec des blessures qui a dû cacher à son mari son passé. Le film de Neil Burger prend son temps, car une partie du film nous montrera l’enfance d’Helena auprès de son père qui ignore qui est vraiment ce dernier. La fille du roi des marais est un thriller, plein d’idées de mise en scène où une jeune femme va devoir affronter son passé.

Le film de Neil Burger, est une adaptation de l’oeuvre de Karen Dionne, Mark L.Smith et Elle Smith sont à l’écriture du scénario. Afin de bien comprendre la relation entre Helena et son père, les scénaristes prennent leur temps pour développer l’enfance de la jeune fille et mieux comprendre les enjeux par la suite. On voit grâce à cette partie sur elle et son père qu’ils étaient proches, ce dernier l’emmener chasser et lui apprenait comment traquer les proies. Elle ignorait que sa mère était sous l’emprise de lui, qui l’avait kidnappé il y a quelques années. Sa mère avait déjà essayé de fuir, mais cela c’était soldé par un échec. On ressent de la culpabilité chez Helena quand elle est adulte, car elle ignorait ce que sa mère avait subi toutes ces années, la culpabilité d’avoir idôlatrer un homme mauvais également.

Le film aborde plutôt bien cette relation compliquée, mais adulte elle sait quel genre d’homme il est réellement. Sa relation avec sa mère était aussi difficile, car elle communiquait peu à cause de Jacob et l’emprise qu’il avait sur elle. Le film aborde également ce passé qui hante Helena et qui réalise qu’elle va devoir réellement affronter son père. Le traitement des personnages est admirablement maîtrisé, le développement concernant Helena est intéressant car on voit qu’adulte elle vit toujours avec le passé. Dans la deuxième partie du long-métrage, on se rend mieux compte du danger que représente Jacob et à quel point il est dangereux. S’il met du temps à se montrer dans cette deuxième partie, c’est pour mieux nous faire découvrir ce qu’il a toujours été. Daisy Ridley est fabuleuse, dans ce rôle, Ben Mendelsohn souvent habitué au rôle de méchant joue Jacob le père d’Helena, Garrett Hedlund joue Stephen le mari d’Helena. La fille du roi des marais, est un film qui ne bénéficie pas de sortie dans les salles, mais une sortie sur Amazon et c’est dommage cependant, Neil Burger signe une oeuvre qui remonte dans l’estime.

Bande annonce


Article précédentVery Bad Trip de Todd Phillips
Article suivant[Sortie Blu-ray/DVD] l’Âme Sœur de Fredi M Murer
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici