Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa… Avec: Sienna Miller, Zoe Zadalna, Elle Fanning, Brendan Gleeson, Chris Cooper.. Genre: Drame, Action Durée: 2H10

Si Ben Affleck  peut aujourd’hui nous produire, réaliser de tels films et jouer il faut tout de même remercier une personne, Robin Williams, mort il y a plus de deux ans d’un suicide suite à une dépression. C’est grâce au film Will Hunting que la carrière de Ben Affleck et de son ami Matt Damon (Jason Bourne, Interstellar) décollent. Ils sont tous les deux au scénario de ce film il (Robin) est celui qui les a soutenu à porté le film à bout. Ils ont obtenu pour ce film l’oscar du meilleur scénario et Robin Williams a pu avoir celui du meilleur second rôle. Les deux scénaristes, acteurs, inconnus peuvent alors mettre leur avenir en marche. Ben Affleck a depuis était trop injustement rappelé à être le si mauvais acteur de Daredevil.. Quoi que fasse cet acteur je lirai toujours c’était l’acteur si mauvais qui incarné ce super héros.. Alors oui le film n’était pas bon, mais ce n’est pas de son fait il est aujourd’hui le visage du nouveau Batman et avant d’être saccagé à l’annonce de son nom moi j’étais ravi, pour moi il correspondait à l’image que je me suis toujours fait de Batman et après avoir vu le film, je suis comblé. Il a joué dans énormément de films mais c’est surtout fait remarquer à la réalisation avec The Town il prouvait qu’il savait pour un premier film maîtrisé le genre des gangsters et en faire un film puissant. Avec Argo il obtint l’oscar du meilleur film et il faut dire que le film est intense et la reconstruction brillante. Live by night son dernier film ne fait que prouver que ce réalisateur n’a plus rien à avouer à personne. Il fait toujours son travail avec honnêteté et soin et il ne précipite pas les choses, l’argent n’est pas ce qui le poussera a baclé un film il ne  le fera qu’en cas d’absolu certitude que son film soit comme il l’avait convenu. Conviction qui se fait rare et qui n’est qu’à souligner. Ben Affleck voulait rendre hommage au film Il était une fois en Amérique. C’est la deuxième fois que le réalisateur utilise comme support une nouvelle de Dennis Lehane, il avait réalisé son premier film Gone Baby Gone avec ce support, cet auteur a aussi écrit des livres devenus des films cultes comme Shutter Island réalisé par Martin Scorcese, Leonardo Dicaprio était le rôle principal, il devait en être de même pour Live by night mais il a préféré n’être que l’un des producteurs du film.

Le prochain film Batman sera réalisé par celui ci, scénarisé par celui ci, produit par celui ci et joué par celui ci, exactement comme il en est de Live by night, Ben Affleck est sur tous les postes et cela ne peut être qu’une annonce rassurante, quand on lui demande l’avancée du projet il dit ne vouloir faire le film que s’il considère le scénario bon, qu’il le repoussera tant que celui ci ne sera pas parfait mais qu’il sera bel et bien quoi qu’il arrive à la réalisation.

 

Je n’avais aucun doute quant à la qualité de Live by night, je n’ai donc aucun doute de ce que deviendra ce film je sais qu’il saura le réussir. Je saurai être patient.

1 Sienna Miller 3: Zoé Zadalna 4: Elle Fanning

Avec Live By Night, le film de gangster se porte bien, son histoire est facilement compréhensible, sa reconstruction des années 20 est sublime, ses costumes, sa photographie.. Rare sont les films de gangster qui prennent le temps autant de se poser et de laisser tranquillement l’histoire se déroulait, sans s’efforcer à y mettre de l’action partout, c’est un point que j’ai su vraiment apprécier en plus de cette romance qui ne quitte pas l’oeuvre du début à sa fin. réaliste et noir. Si les scènes d’action sont brutales, le cœur du film reste les personnages, tous pourris, tous damnés.

Une des plus belles scènes de ce film pour moi est une scène en bateau ou lui et Zoe Zadalna (Avatar, The Words) tracent leur destinée. C’est un plan large ou le ciel rosâtre vient se refléter sur l’eau, le plan est dans la bande annonce et je le trouvais déjà sublime mais pour moi c’est le plan de tout le film que j’ai préféré, d’une beauté folle.

Le casting n’est pas en reste puisqu’il se complète des très douées Sienna Miller (American Sniper, Foxcatcher) ou Elle Fanning (Super 8, Maléfique).

 

 

Aux USA ce film est le premier flop de Ben Affleck qui n’a intéressait quasi personne alors qu’il est le film qui lui a coûté le plus cher. La critique ne lui a pas non plus été profitable, en France les critiques sont plus tolérantes, justes même si trop en dessous de la note méritée. L’ampleur du projet était dantesque, le récit évoque beaucoup de thèmes.. Je ne peux que vous encourager à le voir ce film mérite de trouver son public, moi j’ai été une nouvelle fois conquis. Merci à Robin Williams d’avoir pu les propulser, quelques mots de Ben Affleck sur celui ci. une dernière façon de lui rendre hommage au travers de cet article et lui clamer encore et pour toujours tout mon amour. (En dessous 3 photos de lui). 

«Robin avait une tonne d’amour en lui. Il a fait telle­ment pour telle­ment de gens. Il a trans­formé mes rêves et ceux de Matt en réalité. Qu’est-ce que vous devez à un homme qui fait cela? Tout».

1951 – 2014 RIP <3

 

 


Article précédentBad Boys 2 de Michael Bay
Article suivantTrailer : Discovery
Une passion depuis tout petit, qui a grandi avec les films de De Funès et Bourvil que ma grand-mère me faisait découvrir. J’ai toujours aimé cet univers... Leonardo Dicaprio ou Tom Hanks ont contribué à me faire rêver année après année. J’ai écrit au lycée un court-métrage dans le cadre de l'option "audio-visuel", puis on s’est attelé à le réaliser. Je suis passé par la caméra - devant ou derrière, du casque-son à la perche. Toutes les étapes étaient plaisantes à faire et cela a confirmé que je voulais continuer dans cet univers car c’est le mien tout simplement, c’est la ou je me sens bien. Le futur je ne le vois que dans le cinéma. J’ai toujours voulu être acteur, quand je vois un film, il y a toujours un rôle ou je me dis : "tiens, j’aurais aimé être ce personnage !" Ce sont bizarrement rarement les 1er rôles que je trouve les plus intéressants. J’ai écris un scénario pour un jour, si je perce, pouvoir le réaliser... après avoir passé quelques années à apprendre avant bien évidement ! J'ai tourné dans un court métrage du réalisateur Florian Hessique qui avait pour titre "je ne dirai plus jamais je t'aime" dont la photo est d'ailleurs tirée. J'ai figuré dans la web série"Germains germaines" dont les réalisateurs sont maintenant des amis... Et je suis preneur de tous projets ! Le cinéma, il n’y a pas une journée sans que j’en parle ; ça fait tout simplement partie de moi ! une citation de Marin Scorcese m'aide à avancer chaque jour "Je faisais mon chemin mais le cinéma était une obsession".

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici