Date de sortie : 7 août 2023 (avant-première),
25 octobre 2023 (1h 35min)

Réalisateur : Albert Dupontel
Acteurs principaux : Albert Dupontel, Cécile de France, Nicolas Marié, Uri Gavriel, Scali Delpeyrat, Jackie Berroyer, Bouli Lanners
Genre : Comédie dramatique
Nationalité : Française
Compositeur : Christophe Julien
Scénariste : Albert Dupontel
Société de production : Stadenn Prod. et Manchester Films

Le meilleur moyen de renverser un système,
c’est d’en faire partie

Albert Dupontel, en tournée d’avant-premières depuis le 16 juin 2023.

Trois ans après Adieu les Cons, Albert Dupontel revient dans une nouvelle comédie dramatique poignante intitulée Second Tour. Il y incarne Pierre-Henry « PHM » Mercier, économiste candidat aux élections présidentielles à qui la simple possibilité d’être élu semble provoquer une importante anxiété. Rescapé d’un violent attentat qui le visait, il entre alors en duel face à Scali Delpeyrat (Baron Noir, Les Tuche 3) en répondant aux questions de mademoiselle Pove, journaliste incarnée par Cécile de France (la trilogie de L’Auberge Espagnole, Mesrine L’Instinct de Mort), précédemment rétrogradée à la rubrique football.

Une puissante synergie entre les personnages.
Albert Dupontel dans le film Président (2006).

Secondée par son caméraman Gus sous les traits de Nicolas Marié (Le Convoyeur, 99 Francs, La Folle Histoire de Max et Léon), elle mène son enquête sur ce candidat qu’elle a connu par le passé tout en élaborant son propre questionnaire malgré les consignes de son supérieur. Accompagné de son garde du corps joué par Uri Gavriel (The Dark Knight Rises), Mercier poursuit sa campagne avec la volonté d’assurer un programme très différent de ce qu’il annonce s’il venait à être élu. Magistral de bout en bout, le personnage d’Albert Dupontel rappelle alors celui qu’il incarnait dans Président, sorti dix-sept ans plus tôt.

Un trio d’acteurs incroyable.
Une arrivée sur scène sous un tonnerre d’applaudissements.

Sans message particulier et malgré un scénario que le réalisateur qualifie de bidon, le film touche brillamment l’inconscient collectif avec des thèmes comme la politique et l’écologie à travers l’assassinat de présidents et les bienfaits de l’apiculture. Bercé par le caractère anxiogène de la société actuelle, il s’inspire d’œuvres comme L’Homme au Masque de Fer pour évoquer les jumeaux, mais aussi de la manière qu’a eu Médée d’abandonner ses enfants à un terrible sort. Pourvue d’une réalisation soignée et d’un jeu d’acteur de haute volée, Second Tour est notamment sublimé par les compositions intenses et solennelles de Christophe Julien. Un très bon film qui favorise la réflexion et les émotions fortes.


Article précédentLes sorties cinéma du 09 août
Article suivantL’homme irrationnel de Woody Allen
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici