_1443544274

De: JJ Abrams avec: Oscar Isaac, Adam Driver, John Bogeya, Daisy Ridley, Harrison Ford, Lupita Nyong’o, Domnhall Gleeson.. Genre: Science Fiction Durée: 2h16

En tant que fan ayant été bercé dans l’enfance avec la prélogie écrit et réalisé par Georges Lucas j’ai évidement eu un coup de cœur pour la prélogie ce n’est qu’apres, des années après que je me suis rendu compte les erreurs d’écriture commises, un manque d’émotion pour evidement place a la technologie aux effets spéciaux tout ce qui au final dénature l’oeuvre d’origine. Il faut bien le dire les premiers star wars après les avoir revus ont vraiment une écriture qui est totalement différente de celle de Lucas sur les 3 derniers. Il y a 30 Lucas se faisait connaître mais prenait conseil, il avait autour de lui Steven Spielberg, Stanley Kubrick, ou monsieur Coppola qui l’ont beaucoup conseillé et il n’écrivait pas son scénario même s’il s’impliquait dedans. 30 ans après pour la prélogie il a gagné beaucoup d’argent et ne cherche plus à être conseillé de personne, il fera ce qu’il voudra de l’oeuvre qu’il a créé, et c’est ce melon inconsidéré qui le perdra. Lucas ne fait pas mourir certains personnages car il sait que les produits dérivés, jouets ect se vendront moins bien si le personnage disparaît, ce qui était prévu par exemple pour le personnage d’Harrison ford, Han Solo. Il a sacrifié par moment de vrais scénarios héroiques avec de l’enjeu pour l’argent toujours l’argent voilà pourquoi je suis content que Disney l’ai racheté et qu’il n’est plus son mot à dire. Il a été le père de cette œuvre et maintenant il a dit ce qu’il avait à dire, il confie son œuvre à des personnes qui seront en dire autre chose l’amenait ou on ne l’attend pas.

JJ-Abrams JJ Abrams refusa d’abord d’être le pilier celui qui redonnerait des heures de gloire à cette saga du moins celui qui devrait redonner envie de replonger dedans, par sa volonté de rester loyal à Star Trek franchise qu’il remettra au goût du jour sur 2 épisodes. En réfléchissant étant un fan absolu il accepta l’offre, non dans l’envie de partir dans un tout autre univers mais en voulant restant fidèle à l’univers et aux thèmes qui lui sont cher et en cela J J Abrams a déjà fait ses preuves et a été un choix remarquable. Un choix difficile quand on sait que de grands noms comme Christopher Nolan, Steven Spielberg, Guillermo del toro ou Peter Jackson furent également cités. Avec ce film, j’entends déja certains critiquer le manque d’originalité mais cela n’a jamais été son intention initial il fallait revenir aux bases JJ Abrams voulait revenir au charme des épisodes 4, 5, 6 qui sont globalement les plus appréciés du public ce qui impliquait de vrais décors, de l’aventure, une intrigue bien menée, de l’action et de l’émotion. C’est ce qu’il avait fait avec le premier Star Trek déjà puis il s’était aventuré plus loin dans le second. Ici il n’est là que pour cet épisode et laissera la main, les prochains auront donc de belles opportunités devant eux.

john-boyega-daisy-ridley-oscar-isaac Disney avec ce film espère bien relancer une franchise qui lui a couté de l’argent (plus de 40 milliars de dollars) et compte évidement récupérer l’argent mit, en cela c’est ma seule crainte que Disney face de Star Wars ce qu’elle entreprend avec Marvel, beaucoup de films, trop de films pour un contenu inégal. Je pense que plus les épisodes se feront avec du temps et donc la possibilité d’être sur du bon film, mieux cela sera. En cela un film Star wars par an me fait peur car cela ne me gène pas d’attendre si j’ai la qualité au bout. Et en cela le film est il bon ?. He bien je vous dis OUI. Il a parfaitement comprit en réunissant la génération des anciens films et la nouvelle. L’ancienne avec des personnages tel qu’Han Solo, la princesse Leia, Chewbacca ou encore Luke Skywalker. Une nostalgie qui incite le public à venir mais qui met clairement la nouvelle génération en avant. Je parlerai avant tout d’un acteur que j’étais ravi de retrouver dont je suis fan Oscar Isaac qui se retrouve la comme meilleur pilote de la rebellion j’espère que son personnage sera très actif dans les prochains épisodes.. On y trouve la charmante Daisy Rey qui campe un personnage féminin intéressant, une femme forte formidablement bien interprété et peut être le personnage que j’ai le moins adhérer interprété par John Bogeya et qui parait constamment incertain sur la totalité du film.

adam-driver  l’ennemi y est redoutable parfaitement un ennemi digne d’un Star Wars charismatique, divinement interprété tout ce qu’il faut pour captiver. Rien de tel qu’un bon ennemi pour élever un film il est vrai qu’Adam Driver n’aurait pas été mon premier choix mais il remplit très bien le job lui que je n’aime pas d’habitude dans ses films, il a une vraie présence, une folie en lui. Son boss est parfait imposant promettant un avenir des plus sombres. Le général de cet empire n’en est pas moins puissant moi qui pensait qu’il serait à la merci de Kylo Ren le voila presque son égal, la force en moins Domhall Gleeson se révèle dans ce rôle. Le premier empire se voit être, une véritable armée à tuer former et prête à obéir au doigt et à l’oeil Seul bémol étant Captain Plasma interprété par Gwendoline Christie que l’on retrouve dans game of thrones en Brienne de Tharth ou elle s’impose littéralement. Pour ce film elle est en retrait presque effacée trop peu mise en avant et c’est dommage car elle est pour son réalisateur son meilleur personnage, en tout cas le potentiel est là pour la suite .

Star-Wars-Reveil-Force-Mechants

captain-phasma-gwen1

L’héritage est parfaitement transmit et, est l’un des thèmes forts de ce film. On le retrouve au travers du personnage de Daisy, de Kylo Ren d’ailleurs le clin d’oeil sur son final est extrêmement bien amené. Les combats au sabre sont violent, vibrant on sent cette force émaner des personnages le réalisateur dit avoir voulu rendre le tout quelque fois plus flippant comme une approche de western et il est vrai qu’à chaque fois on frissonne. la photographie est sublime, la 3D une réelle profondeur délicieuse en tout point, ne parlons pas des décors tout cela est comprit dedans. Pour le tournage Harrison Ford s’est cassé la jambe en l’ayant coincé dans la porte du faucon millénium. JJ Abrams voulant le secourir a essayé de soulever la porte se cassant également plusieurs vertèbres devant par la suite porté un corset pendant plusieurs mois, un tournage donc qui n’a pas été de tout repos ^^.  Si je devais donc avoir 2 reproches à faire à ce film c’est l’humour trop présent et moi j’ai beaucoup de mal avec ça et le personnage noir joué par John Bolewa mal exploité mais qui trouvera sans nul doute une vraie place et ampleur dans les suites, à venir autrement le pari est encore une fois plus que réussi on passe un extrême moment de plaisir tout y est. Un retour aux sources digne du nom pour un final que je ne peux vous spoiler mais qui moi m’a laissé sans voix somptueux préparant au mieux l’avenir la dernière scène est juste divine. Alors voilà comme je vous l’ai dis avant on a là un film avec un scénario classique, un film qui va très vite, les grosses claques sont les prochains épisodes à venir qui après que celui ci est pu remettre un fil conducteur vont pouvoir enfin nous servir de l’originalité et nous évader, ceux qui s’attendent à quelque chose de neuf seront déçus cela n’en fait cependant pas un mauvais film bien au contraire.Que la force soit avec vous !.

Ps: le personnage joué par Lupita Nyong’o en motion capture est parfait, de plus elle est une très grande actrice. J’allais oublier de vous parler de sa musique qui est un point important de Star Wars pour renforcer le côté grandiose qui ici est largement éclipsé et ça j’ai trouvé ça dommage.

vanity-fair51


Article précédentCRITIQUE : PASOLINI DE ABEL FERRARA
Article suivantQuiz Show de Robert Redford
Une passion depuis tout petit, qui a grandi avec les films de De Funès et Bourvil que ma grand-mère me faisait découvrir. J’ai toujours aimé cet univers... Leonardo Dicaprio ou Tom Hanks ont contribué à me faire rêver année après année. J’ai écrit au lycée un court-métrage dans le cadre de l'option "audio-visuel", puis on s’est attelé à le réaliser. Je suis passé par la caméra - devant ou derrière, du casque-son à la perche. Toutes les étapes étaient plaisantes à faire et cela a confirmé que je voulais continuer dans cet univers car c’est le mien tout simplement, c’est la ou je me sens bien. Le futur je ne le vois que dans le cinéma. J’ai toujours voulu être acteur, quand je vois un film, il y a toujours un rôle ou je me dis : "tiens, j’aurais aimé être ce personnage !" Ce sont bizarrement rarement les 1er rôles que je trouve les plus intéressants. J’ai écris un scénario pour un jour, si je perce, pouvoir le réaliser... après avoir passé quelques années à apprendre avant bien évidement ! J'ai tourné dans un court métrage du réalisateur Florian Hessique qui avait pour titre "je ne dirai plus jamais je t'aime" dont la photo est d'ailleurs tirée. J'ai figuré dans la web série"Germains germaines" dont les réalisateurs sont maintenant des amis... Et je suis preneur de tous projets ! Le cinéma, il n’y a pas une journée sans que j’en parle ; ça fait tout simplement partie de moi ! une citation de Marin Scorcese m'aide à avancer chaque jour "Je faisais mon chemin mais le cinéma était une obsession".

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici