La Mort aux Enchères, de Robert Benton

 

Date de sortie : 19 novembre 2022 (États-Unis), 26 janvier 1983 (France)
Réalisateur : Robert Benton
Acteurs principaux : Roy Scheider, Meryl Streep, Jessica Tandy, Joe Grifasi
Genre : Thriller
Nationalité : Américain
Compositeur : John Kander

Une noirceur à peine cachée ?

Thriller haletant renvoyant à la filmographie d’Alfred Hitchcock, La Mort aux Enchères consiste en une enquête sur le meurtre d’un antiquaire habitué des séances du psychiatre Sam Rice, interprété par Rob Scheider, connu pour son rôle du shérif Brody dans les deux premiers volets des Dents de la Mer. Trois ans après Kramer contre Kramer, Robert Benton offre un de ses premiers rôles phare à la jeune Meryl Streep, déjà aperçue dans Voyage au Bout de l’Enfer aux côtés de Robert De Niro, ainsi que dans Manhattan de Woody Allen. Incarnant l’assistante du défunt Brooke Reynolds avec qui il avait eu une liaison, elle est alors la première suspectée dans l’affaire.

Des décors taillés pour l’arrivée d’un meurtre !
Une partie de cache-cache qui pourrait mal tourner.

Près de dix ans avant la sortie de Basic Instinct, le thème de la fascination est abordée entre un homme traqué et sa potentielle meurtrière. Un rapprochement qui mêle habilement romance et méfiance dans un polar à l’ambiance sombre, où le silence a une place tout aussi importante, sinon davantage que celle de la musique. Outre un cauchemar renforçant le caractère horrifique du scénario, la réalisation comporte de nombreux plans favorisant le suspense et le final laisse place à l’interprétation concernant l’innocence de l’héroïne. Convaincant sans se montrer particulièrement novateur, La Mort aux Enchères fait partie de ces classiques qui ont marqué le genre du thriller à leur manière.

Disponible depuis le 27 juillet 2022 aux éditions BHQL

Emmanuel Delextrat

Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :