Date de sortie : 15 juillet 1998 (Amérique du Nord), 10 novembre 1998 (France)
Réalisateurs : Peter et Bobby Farrelly
Acteurs principaux : Ben Stiller, Cameron Diaz, Matt Dillon, Lee Evans, Chris Elliiott, Lin Shaye, Keith David, W. Earl Brown
Genre : Comédie
Nationalité : Américain
Compositeur : Jonathan Richman
Scénaristes : Ed Decter, John J. Strauss,
Peter et Bobby Farrelly
Société de production : Twentieth Century Fox
Budget : 23 millions de dollars

La virilité dans toute sa splendeur !

Troisième film de Peter et Bobby Farrelli (Dumb & Dumber, Strike, Fous d’Irène), Mary à Tout Prix fait partie de ces comédies incontournables de la fin des années 90 dans lesquelles les situations rocambolesques se multiplient autant que les répliques culte. Ben Stiller (Génération 90, Disjoncté, Mystery Men) y incarne Ted Stroehmann, lycéen timide aux cheveux à moitié ébouriffés ayant un coup de cœur particulier pour Mary Jensen, interprétée par Cameroun Diaz (The Mask, Very Bad Things, Dans la Peau de John Malkovich), jeune blonde au centre de tous les désirs. Des archétypes auxquels s’ajoutent Bob, futur chiropracteur déchaîné avec ses longs cheveux bouclés, ainsi que Warren, attardé mental dont tout le monde se fiche et qui devient violent si on lui touche les oreilles.

Comment ruiner son premier rencard en une seconde !

L’introduction pose efficacement le cadre avec Ted qui enchaîne les gaffes en allant chercher Mary pour la boum après s’être fait charrier par son beau-père, sous les traits de Keith David (The Thing, Platoon, Mort ou Vif). S’ensuit un passage iconique où il attire tous les regards quand il se coince précipitamment « la merguez et les pois chiches » en remontant sa braguette, les réactions de son entourage s’avérant toutes aussi absurdes les unes que les autres (« Te fais pas de souci : elle est assistante dentaire, elle saura exactement quoi faire ! »). La majeure partie de Mary à Tout Prix se déroule ensuite treize ans plus tard tandis que Ted cherche à retrouver Mary sur les conseils de son ami Dom, joué par Chris Elliott (Abyss, Un Jour sans Fin, Scary Movie 2).

« C’est la merguez ou les pois chiches ? »
Règle n°1 : ne jamais retrouver une fille par l’intermédiaire d’un autre !

Il engage alors Pat Healy, détective privé interprété par Matt Dillon (Outsiders, Rumble Fish, Sexcrimes), qui outrepasse vite ses fonctions pour approcher Mary et tenter de la séduire en se faisant passer pour un architecte remplissant tous les critères de son idéal masculin. C’est d’ailleurs en l’espionnant avec ses jumelles pendant qu’elle se déshabille qu’il tombe avec effroi sur les seins atrophiés de Madga, voisine âgée de Mary interprétée par Lin Shaye. S’ajoutent à eux Tucker, livreur de pizzas incarné par Lee Evans (La Souris, Le Cinquième Élément, Le Médaillon), qui lui aussi se fait passer pour un architecte et cherche à obtenir son affection en simulant un handicap physique, les contorsions désarticulées qu’il provoque avec ses béquilles le rendant ridiculement drôle.

« C’est comme rêver de gorgonzola quand c’est l’heure… des p’tits suisses ! »
Des énergumènes particulièrement barrés !

Enchaînant les gags d’une manière tout aussi efficace que l’excellent Dumb & Dumber, Mary à Tout Prix est le théâtre de nombreuses situations grotesques et invraisemblables durant le parcours de Ted pour la Floride. On peut retenir son psychologue qui part discrètement manger tellement il trouve son récit ennuyeux, son arrestation parmi des homosexuels alors qu’il allait juste pour uriner sur une aire d’autoroute, l’autostoppeur qui le bassine avec ses fameux abdos en sept minutes ou encore le flic qui le tabasse en pensant qu’il parle d’un cadavre que son passager avait laissé dans la voiture. Les réalisateurs ont d’ailleurs repris deux autres acteurs de Dumb & Dumber pour de petits rôles, l’autostoppeur étant joué par Harland Williams (le flic à moto qui arrêtait Lloyd et Harry) et l’inspecteur de police par Rob Moran (le barman dans la station d’Aspen).

Des retrouvailles émouvantes.
Un personnage qui cachait bien son jeu !

La grande force de Mary à Tout Prix réside aussi dans le message qu’il délivre au-delà des délires qui l’habitent, un registre émouvant venant plusieurs fois rappeler la différence entre un amour sincère et une simple attirance. Même si sans jamais vraiment se prendre au sérieux, le film est ponctué par les compositions de Jonathan Richman qui, accompagné de son batteur Tommy Larkins, vient à plusieurs reprises résumer les différents rebondissements du scénario par le biais de chansons succulemment ringardes. Le délire continue même pendant un générique final d’anthologie bercé par la chanson « Build Me Up Buttercup » du groupe de soul The Foundations, qui constitue un véritable clip s’amusant à détourner de nombreux passages du film avec les acteurs qui font comme s’ils chantaient. Marquant le plus grand succès des frères Farrelly, Mary à Tout Prix s’impose comme une comédie savoureuse à consommer sans modération !


Article précédentDog Soldiers de Neil Marshall
Article suivantCIVIL WAR Bande Annonce VF
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici