Date de sortie 23/08/2023 Au cinéma
Durée (01h32)
Titre original Hypnotic
Réalisé par Robert Rodriguez
Avec Ben Affleck , Alice Braga , William Fichtner , JD Pardo , Jeff Fahey , Hala Finley , Dayo Okeniyi , Jackie Earle Haley , Kelly Frye , Melanie Hawkins , Derek Russo , Bonnie Discepolo
Genre Thriller
Nationalité États-Unis
Musique Rebel Rodriguez

Synopsis

Déterminé à retrouver sa fille, le détective Danny Rourke enquête sur une série de braquages qui pourraient être liés à sa disparition. Mais les criminels qu’il poursuit sont bien plus machiavéliques qu’il ne l’imaginait : ils hypnotisent des innocents pour qu’ils commettent des crimes contre leur volonté. Personne ne semble à l’abri. Pour les déjouer, Rourke va devoir se méfier de tout le monde…

Robert Rodriguez est un mauvais cinéaste et ce n’est pas une surprise, néanmoins s’il est mauvais il a quand même réussi à signer quelques bons films. Dernier bon film en date Alita : Battle Angel c’était en 2019, il faut dire aussi que James Cameron était derrière le projet mais cela n’a pas empêché le film de faire un bide dont on ne verra probablement jamais la suite même si on essaie de nous faire croire le contraire. The Faculty s’était aussi lui et c’était sympa, une nuit en enfer est moyen d’un point de vue personnel. Sin City reste l’une de ses plus grosses réussites, ces dernières années le réalisateur enchaîne les catastrophes mais s’entête à continuer et va même jusqu’à ressusciter la franchise Spy Kids pour Netflix. Cette année avec Hypnotic il signe probablement l’un des plus mauvais films de l’année 2023, il dirige Ben Affleck loin d’être dans son meilleur rôle. Le film est prévisible et en plus foutraque, tout va de travers et c’est ridicule en tout point on comprend donc facilement pourquoi il finira dans les pires films de l’année.

Danny Rourke est policier qui se remet difficilement de la disparition de sa fille, cette dernière a disparu alors qu’ils étaient dans un parc. Malgré ça il se remet au travail, et effectue une surveillance dans un camion afin de traquer un homme étrange. Cet homme a la pouvoir de manipulé l’esprit des gens à sa guise, car il est hypnotiseur et c’est l’un des plus puissants. Il est repéré sur les écrans de contrôle, sans savoir au début que c’est lui qu’ils recherchent. Il s’assit à côté d’une femme, et arrive à lui manipuler l’esprit puis se dirige vers la banque afin de commettre un braquage. Pour arriver à ses fins il a manipulé l’esprit de deux gardes, Danny court pour arriver à la banque avant lui et demande à voir un coffre sécurisé. Alors qu’il ouvre le coffre, le suspect arrive dans la banque et manipule l’esprit d’une employée de la banque tandis que les deux gardes se mettent à attaquer Danny, par chance ce dernier portait un gilet pare-balles.

Dellrayne qui est l’identité du suspect fuit la banque, il récupère ce qu’il désire dans le chaos dehors que les deux gardes ont semé pour lui. Danny et ses collègues se mettent alors à sa poursuite, puis il le rattrape sur le toit d’un parking, Dellrayne veut savoir où se trouve la fille de Danny, en arrivant à manipuler l’esprit des collègues de Danny il arrive à s’échapper. Danny va alors à la rencontre de Diana Cruz une hypnotiseuse réputée pour être une arnaqueuse, elle pourrait avoir des réponses sur Dellrayne. C’est alors qu’ils sont attaqués, par un client de Diana dont l’esprit a été manipulé par Dellrayne. Désormais tous les deux sont recherchés par la police dont Dellrayne, qui ne cessera de les traquer afin de trouver la jeune fille.

Durant sa fuite l’homme apprendra des choses sur lui-même, ainsi que sur les choses qui l’entourent. Le sujet était prometteur, mais le film n’avait déjà pas convaincu Cannes lors de sa projection alors que pouvait-on espérer ? C’est dommage car le film avait du potentiel, mais le sujet est tout de même mal amener que ça a du mal à convaincre. La mise en scène part dans tous les sens, en une heure et demie le réalisateur veut mettre tout ce qu’il peut mais n’y parvient tellement pas que c’est foutraque. De plus le film enchaîne les scènes ridicules, ou par exemple Danny tente de réanimer son collègue qui vient de se prendre une balle dans la tête c’est digne d’un nanar et d’ailleurs on n’en est pas loin.

C’est sans étonnement qu’on retrouve Robert Rodriguez au scénario ainsi que Max Borenstein. Parce ce que si Max Borenstein est meilleur scénariste ce n’est pas non plus brillant, le scénariste a signé l’écriture du Godzilla de Gareth Edwards ou encore sa suite de Michael Dougherty et Godzilla vs Kong. Les deux ensemble livrent une écriture catastrophique, et le résultat a l’écran est laborieux. Déjà commençons par le traitement des personnages, car Danny voit son personnage évoluer d’une manière ridicule car histoire de vouloir nous impressionner, ils font n’importe quoi donc forcément il y a des incohérences. Le personnage de Diana est aussi très mal écrit, car comme tous les personnages du film elle très mal développé ce qui est le cas d’ailleurs de Dellrayne. Le récit enchaîne rapidement les séquences, peut être trop rapidement même et il ne prend même pas le temps de nous faire comprendre ce qui se passe. Rien n’est logique car les deux scénaristes ne maîtrisent pas le sujet, pourtant c’était un sujet intéressant à la base mais avec des scénaristes pareil ça se révèle être une catastrophe et c’est dommage. Ben Affleck peine à convaincre dans son rôle, tandis qu’Alice Braga ne fait pas mieux. William Fichtner est agaçant. Avec ses allures de nanar Hypnotic tente de convaincre mais n’y parvient jamais, mais c’était déjà mal parti dès le début du film.

Bande annonce


Article précédentLes sorties cinéma du 3 janvier
Article suivantVermines de Sébastien Vaniček
Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici