L’Aventure intérieure de Joe Dante

Sortie 16 décembre 1987
Durée 2h 00min
Genre Aventure, Fantastique, Comédie
De Joe Dante
Avec Dennis Quaid, Martin Short, Meg Ryan, Henry Gibson, Robert Picardo, Kevin McCarthy…
Titre original Innerspace
Musique Jerry Goldsmith

 

L’homme a l’intérieur

 

Synopsis

Forte tête de la marine américaine, le lieutenant Tuck Pendelton se porte volontaire pour une expérience très risquée. Miniaturisé, aux commandes d’un submersible de poche, il va être injecté dans l’organisme d’un lapin. Mais de méchants espions industriels s’emparent de la puce qui peut inverser le processus. C’est alors que Tuck se trouve propulsé dans l’arrière-train d’un modeste employé de supermarché. Il va devoir convaincre son hôte de le sortir de là !

Joe Dante, c’est le réalisateur qu’on nommera dans le genre horrifique/comédie, on n’a eu l’exemple parfait avec les gremlins. En regardant ses films, on ne peut avoir que de la nostalgie. L’aventure intérieure est un film de 1987, et ici, c’est de la science-fiction, mais hors de l’espace, mais dans un corps humain. Une idée originale de nous faire une petite balade, dans le corps d’un être humain et ainsi découvrir de nombreuses choses bien que cela reste de la science-fiction. Comme toujours Joe Dante, sais très bien géré l’humour avec le genre S.F ou l’horreur et avec l’aventure intérieure, il y arrive très bien. Le duo Dennis Quaid/Martin Short fonctionne à merveille, et puis la petite touche féminine avec Meg Ryan apporte son charme au long-métrage. Il est vrai que maintenant Joe Dante, se fait plus rare, au cinéma cependant, il participe à la réalisation de quelques formats pour la télévision. Le réalisateur aura marqué le cinéma avec ses nombreuses réalisations, en signant des œuvres culte tel que les gremlins, hurlements ou encore Explorers. On parle que très peu de l’aventure intérieure, et pourtant, il est l’un des films les plus importants de la carrière du réalisateur.

Le lieutenant Tuck Pendelton fait partie de la marine américaine, mais il est assez instable surtout quand il débarque à une soirée bien alcoolisé en faisant un scandale. Cependant, malgré son comportement, Lydia Maxwell ne peut résister à son charme, et elle couche encore avec lui. Au petit matin, elle part de chez lui avec des regrets, tandis qu’il tente de l’empêcher de partir. Ce matin même Tuck doit se rendre dans une société, pour une expérience où il s’est porté volontaire. Cette expérience teste la miniaturisation, ou Tuck doit être injecté dans un lapin. Il monte à bord d’un submersible qui sera miniaturisé grâce à une machine, puis ensuite sera mis dans une seringue afin d’être injecté. C’est alors que la société est attaquée, par un groupe de malfaiteurs tuant des employés le responsable de l’expérience le Dr Ozzie Wexler fuit avec la seringue, ou il est poursuivi par l’un des malfaiteurs. Il se réfugie alors dans un centre commercial, et tombe sur Jack Putter et lui injecte le contenant de la seringue dans son arrière-train avant de mourir, car il s’est fait tiré dessus peu avant. Jack Putter est un jeune homme, qui travaille dans un supermarché, qui est très timide et qui s’angoisse facilement, mais le voilà qu’il découvre, que son corps contient un homme voyageant a bord d’un submersible. Tuck Pendelton arrive alors a communiquer avec lui, en se connectant à son oreille et va l’aider a échapper aux malfaiteurs qui cherche une pièce qui se trouve dans le corps de Jack détenu par Tuck. Une pièce dont ils ne doivent absolument pas s’emparer, car elle est l’une des clés, pour la miniaturisation. Jack doit entraîner Lydia avec lui dans cette histoire, ou il tombe sous le charme de la jeune femme. Mais Jack, Tuck et Lydia doivent se débarrasser à tout prix de ses malfaiteurs qui sont prêt a tout pour récupérer cette pièce. Ce qu’on retiendra dans cette réalisation de Joe Dante, c’est sa mise en scène où l’on est baladé dans le corps humain de Jack Putter un jeune homme timide. Visuellement, le film, fonctionne encore très bien, même si quelques effets paraissent datés, c’est franchement plus que correct que certains longs-métrages de maintenant. Joe Dante signe sans doute, son film le plus original ou en deux heures, il mélange habilement l’humour et la science-fiction.

Joe Dante s’entoure de deux bons scénaristes Jeffrey Boam et Chip Proser, ou il y a un réel travail dans le traitement des personnages comme l’amitié qui unit Tuck et Jack, qui ne se voit pas mais s’entendent seulement. Jack Putter est vraiment un personnage intéressant, c’est un jeune homme timide, qui s’angoisse pour très peu et quand ce dernier apprend que son corps est habité par un marine américain ça n’arrange pas ses angoisses. Il croit devenir fou, au début, mais on voit que ce jeune homme si timide et angoissé prendra beaucoup d’assurance. En effet Jack, va affronter des méchants, et fera des choses dont jamais il ne se serait jamais senti capable auparavant cette expérience l’aura changé. Le personnage de Tuck est aussi intéressant, car il est l’opposé de Jack, c’est un séducteur qui boit un peu trop. Voir ces deux personnages devenir amis, et dans ces conditions rend les choses comiques. Le côté humoristique prend une grande place dans le film, et le personnage de Jack Putter y est pour beaucoup. Dennis Quaid est fantastique, et livre une prestation agréable. Martin Short en Jack Putter est sensationnel, il est clairement le personnage le plus drôle du film. Meg Ryan est charmante, ou la comédienne était dans une période où elle était encore reconnue. Joe Dante signe une œuvre qui est la plus importante de sa carrière, pour son originalité, mais aussi le traitement de ses personnages et les nombreuses autres qualités que possède le film.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :