Mort sur le Nil (2022) Hercule Poirot toujours en forme ?

 

Date de sortie : 9 février 2022 (2h 07min)
Réalisateur : Kenneth Branagh
Acteurs principaux : Kenneth Branagh, Gal Gadot, Emma Mackey, Armie Hammer
Genre : Policier
Nationalité : Américain
Compositeur : Patrick Doyle

Une présentation qui coûte cher.

Plus de quarante ans après le film de John Guillermin, Kenneth Branagh (All is True, Tenet) renfile son costume d’Hercule Poirot pour une nouvelle adaptation de Mort sur le Nil dans lequel il est encore une fois accompagné par Tom Bateman (Le Crime de l’Orient-Express, Sang Froid) dans le rôle de Monsieur Bouc. Tandis que l’introduction en dévoile davantage sur sa moustache en pleine première guerre mondiale, le thème de l’amour s’annonce d’emblée comme central pour l’enquête d’un nouveau meurtre lors d’un voyage de noces à bord d’un navire de croisière.

Une détente de routine.
Emma Mackey confirme aisément son appétence pour le cinéma.

Un triangle amoureux ayant mal tourné s’était en effet installé entre la riche Linnet Ridgeway, sa meilleure amie Jacqueline de Bellefort et son fiancé Simon Doyle, respectivement joués par Gal Gadot (Fast & Furious 4, Wonder Woman, Justice League), Armie Hammer (The Social Network, J. Edgar, Nocturnal Animals) et Emma Mackey (Sex Education, Eiffel). Rejoints par d’autres personnages comme la femme de chambre de Linnet et la chanteuse Salome Otterbourne, incarnées par Rose Leslie (Ygritte dans la série Game of Thrones) et Sophie Okonedo (Ace Ventura en Afrique, After Earth), ils se retrouvent alors au cœur d’une machination que seul Hercule Poirot peut se targuer de résoudre.

« Quelqu’un est mort. L’assassin est l’un d’entre vous ! »
Un collier loin d’être innocent.

Pourvu d’un joli cadre égyptien et de personnages tout aussi distingués que dans le précédent film, Mort sur le Nil se prête aisément à l’exercice du huis clos grâce à une mise en scène de qualité et à un scénario qui ne se perd pas dans des méandres inutiles. An demeurant assez classique, le final reste efficace et brillamment porté par le talent des acteurs. Quelques scènes d’action et de nouveaux drames viennent apporter une touche de modernité appréciable dans ce polar tout à fait réussi. Pour sa deuxième adaptation de l’œuvre d’Agatha Christie, Kenneth Branagh confirme son talent d’interprète et de metteur en scène.

Emmanuel Delextrat

Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :