Date de sortie : 13 septembre 2023 (1h 43min)
Réalisateur : Kenneth Branagh
Acteurs principaux : Kenneth Branagh, Kyle Allen, Camille Cottin, Jamie Dornan, Tina Fey, Jude Hill, Michelle Yeoh
Genre : Policier
Nationalité : Américain
Compositeur : Hildur Guðnadóttir
Scénariste : Michael Green
Sociétés de production : Scott Free Productions, Kinberg Genre et The Mark Gordon Company
Budget : 60 millions de dollars

Hercule Poirot, accompagnée de son amie romancière Ariadne Oliver.

Après Le Crime de l’Orient-Express et Mort sur le Nil, Kenneth Branagh revêt une troisième fois le costume d’Hercule Poirot dans Mystère à Venise, adaptation du roman La Fête du Potiron d’Agatha Christie paru en 1969. Se déroulant peu après la seconde guerre mondiale, la majorité de son action prend place dans un vieux manoir en apparence hanté alors que le détective assiste à une séance de spiritisme de la médium Joyce Reynolds, jouée par Michelle Yeoh (Demain ne Meurt Jamais, Tigre et Dragon, Mémoires d’une Geisha). Accueilli par la gouvernante Olga Seminoff sous les traits de Camille Cottin (Alliés, House of Gucci), il doit alors résoudre un double meurtre dans un huis clos sous la tempête.

Une séance de spiritisme qui tourne mal.
Les paris sont lancés : qui a commis ces meurtres ?

Toujours aussi finement menée, l’enquête se tourne vers un scénario complexe donnant un rôle particulier à chaque personnage présent. On trouve ainsi Rowena Darke, chanteuse d’opéra interprétée par Kelly Reilly (Orgueil et Préjugés, Sherlock Holmes, Casse-Tête Chinois) dont la fille a perdu la vie un an plus tôt, son ex-fiancé Maxime Gérard incarné par Kyle Allen (West Side Story) ainsi que le docteur Leslie Ferrier et son jeune fils Leopold, respectivement joués par Jamie Dornan (Once Upon a Time, Cinquante Nuances de Grey, Robin des Bois) et Jude Hill, à qui le réalisateur avait donné le rôle principal dans Belfast.

Un environnement propice aux croyances les plus sordides.
Une tension qui ne cesse de croître tout au long de l’intrigue.

Comme à ses habitudes, Kenneth Branagh mène brillamment l’intrigue en incarnant un détective qui ne lâche pas l’affaire bien que troublé par l’atmosphère des lieux. Malgré un certain cachet, ces derniers se veulent toutefois moins exotiques qu’un train ou qu’un navire de croisière, conduisant alors à un classicisme qui atténue l’originalité du film. Le scénario de Mystère à Venise conserve néanmoins son lot de rebondissements et offre un background bienvenu à certains personnages, notamment Leopold qui n’est pas relégué au rôle de figurant. Un bon film qui ravira aisément les amateurs d’enquête.


Article précédentLes sorties cinéma du 04 octobre
Article suivantA Good Person de Zach Braff
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici