Aller à la barre d’outils

Schwarzi promet que Terminator 6 simplifiera l’histoire de la saga

Si il y a 5 ans on nous avait dit que James Cameron reprendrait les rênes de sa franchise Terminator, même en tant que producteur, on aurait tous sauté au plafond le sourire au lèvre…. Mais aujourd’hui il faut admettre qu’on est plus que méfiant.

En même temps on se rappel tous de la campagne marketing de Terminator : Genisys et de cette vidéo promotionnelle de James Cameron adoubant le projet en balançant carrément « Vous allez adoré Terminator Genisys », et bien qu’il n’a pas contribuer au projet, on ne peut pas ressentir autre chose que de la trahison de la part de Cameron…. Surtout à la vue du film. Maintenant qu’il a repris les droits de la franchise pour la rebooter (une seconde fois car Genisys était déjà un reboot mal déguisé) et concevoir une véritable suite à son mythique T2 avec le réalisateur Tim Miller (Deadpool), on doute encore de la sincérité de ses intentions et on se demande même si c’est pas encore un coup fourré, surtout qu’il est extrêmement occupé avec sa saga Avatar.

Pourtant malgré nos réticences, le projet à de quoi nous rassurer : respect de l’histoire originale, négation de tout ce qui c’est passé après Terminator 2 (bye bye Terminator Genisys), le come back de Linda Hamilton, finalement tout celà ne sent pas si mauvais même si on reste encore sur nos garde. Et Cameron n’est pas le seul à titiller notre curiosité sur l’ampleur de ce projet car Arnold Schwarzenegger à dévoiler au micro de Business Insider que ce Terminator 6 réalisé par Tim Miller va devoir faire des choix très radicaux pour revenir à la source de son histoire et simplifier son univers.

« Je pense que James et Tim en sont arrivés à un concept où ils peuvent toujours se servir du T-800 mais construire une toute nouvelle histoire. Ce qu’ils sont entrain de faire sur ce film c’est : prendre quelques personnages importants, comme celui de Linda et le mien, mais ignorer tout le reste et s’écarter de toutes ces règles dans la timeline et des autres personnages. »

Cette déclaration soulève pas mal de questions, notamment sur la présence de John Connor dont le nom n’est pas évoqué, mais ce que dit Schwarzi reste très vague, on ignore encore l’étendu des choix que James Cameron et Tim Miller ont du prendre. En tout cas il est claire que Terminator 6 nous réservera de grosses surprises, sachant qu’en plus il est conçu comme le premier volet d’une trilogie. De gros changement sont à venir, reste plus qu’a attendre Juillet 2019 pour voir si ses changements radicaux seront bénéfiques et rendront à la saga ses lettres de noblesse.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :