Annihilation d’Alex Garland

Date de sortie 12 mars 2018 sur Netflix (1h 55min)
De Alex Garland
Avec Natalie Portman, Jennifer Jason Leigh, Gina Rodriguez, Oscar Isaac, Tessa Thompson, Tuva Novotny…
Genres Science fiction, Thriller
Nationalité Américain
Musique Geoff Barrow et Benjamin Salisbury

Le territoire des horreurs

Synopsis

Lena, biologiste et ancienne militaire, participe à une mission destinée à comprendre ce qui est arrivé à son mari dans une zone où un mystérieux et sinistre phénomène se propage le long des côtes américaines. Une fois sur place, les membres de l’expédition découvrent que paysages et créatures ont subi des mutations, et malgré la beauté des lieux, le danger règne et menace leur vie, mais aussi leur intégrité mentale.

Après l’excellent Ex-Machina, on attendait le nouveau Alex Garland avec une certaine impatience. Pas de sortie en salle, ce qui est assez frustrant mais le film n’aura le droit qu’à une sortie Netflix en France. Le nouveau film d’Alex Garland divise la critique, comme pas mal de films que la plate-forme distribue en ce moment. Loin d’être parfait Annihilation, possède beaucoup de qualités, qui font de lui un film du genre s’éloignant un peu des autres. Une approche intéressante, avec des passages inoubliable. Annihilation est une expérience cinématographique, ou Alex Garland tente des choses, mais aussi ne semble pas osé aller au fond des choses.

Lena est une biologiste, qui fut militaire pour l’armée de terre dans le passé. Voilà un an que son mari Kane, à disparu lors d’une mission lui qui est encore soldat. Une mission secrète, dont Lena n’a pas plus de détails. La jeune femme, ne se remet toujours pas, de la disparition de son mari puis un soir il refait surface mystérieusement et semble avoir changé, mais il est gravement malade. Emmener d’urgence a l’hôpital, il est neutralisée par l’armée ainsi que sa femme. Elle se réveille, dans un étrange endroit, ressemblant à un laboratoire. On propose à la jeune femme une mission, d’où son mari est revenu vivant, il est d’ailleurs le seul à être revenu. Une catastrophe écologique menace la planète, une catastrophe qui s’est crashé prês d’un phare. Cette catastrophe écologique, fait plusieurs kilomètres, et il faut traverser un étrange voile pour s’y rendre. Lena s’y rend, avec une équipe, et l’endroit est bien plus dangereux, qu’elle ne l’aurait pensé. Annihilation est l’adaptation du roman de Jeff VanderMeer, et le film plonge le spectateur dans une ambiance assez spéciale, c’est d’ailleurs cela qui séduit au départ dans le film. Il y a aussi ces créatures, étranges qui ont subi une sorte de mutation. Mise en scène efficace, avec un visuel surprenant Annihilation surprend sur énormément de points. A savoir ensuite, si le film s’adapte au livre fidèlement ça rien est sûre  et je ne pourrai y répondre. Le réalisateur pose son intrigue, et captive certes mais il ne va pas au fond des choses, et ne prends pas le temps de nous expliquer ce qui ce passe le long du film. La fin du film, restera complexe pour de nombreuses personnes, et on ne leurs en voudras pas. Le fait de faire le film trop simple, et ensuite trop complexe sur la fin n’était sans doute pas la meilleure chose à faire. Pourtant de bonnes idées, dans l’ensemble mais mal exploité, du coup beaucoup espéré mieux surtout de la part d’Alex Garland.

Adapter une oeuvre n’a jamais été chose simple, Alex Garland ne la jamais affirmé. Quand on a su, l’année dernière que le réalisateur reviendrai, derrière la caméra avec ce film ce fut la hype pour beaucoup. Car même n’ayant pas lu le livre, le réalisateur est connu aussi en tant que scénariste, pour certains films de Danny Boyle. Annihilation n’est que son deuxième film, à la réalisation et il maîtrise mieux la réalisation que l’écriture ici bizzarement. Un traitement des personnages, qui manque de développement avec des scènes dont on ne sait pas trop pourquoi elles sont présentes, comme par exemple: ces flashs-backs qui n’apporte rien au récit. On ressent tout de même, une certaine maîtrise de l’écriture dans le récit car Garland à toujours eu ça dans le sang, et même si  ce n’est pas parfait on voit qu’il tente des choses. Car en adaptant l’oeuvre de Jeff VanderMeer, il exploite mal le potentiel en allant un peu trop dans la facilité, et en compliquant tout à la fin qui reste intéressante tout de même. Au casting du film, on ny retrouve Natalie Portman, dans le rôle de Léna. Egalement Jennifer Jason Leigh, Oscar Isaac ou encore Tessa Thompson de bonnes prestations, qui reste efficace. Annihilation aurais aussi mérité, une sortie en salles Françaises mais les projections tests, en ont décidé autrement. Annihilation divise la critique, car un peu déçue tout de même par rapport à quoi on s’attendait. Mais le film possède, des choses qu’on ne peut ignorer et c’est loin d’être un mauvais film, et Alex Garland peut encore nous surprendre.

 Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

More Posts

Laisser un commentaire