Date de sortie : 20 juillet 1988 (Amérique du Nord), 21 septembre 1998 (France)
Réalisateur : John McTiernan
Acteurs principaux : Bruce Willis, Alan Rickman, Bonnie Bedelia, Clarence Gilyard, Rovert Davi, Grand L. Bush
Genre : Action, policier
Nationalité : Américain
Compositeur : Michael Kamen
Scénaristes : Steven E. de Souza et Jeb Stuart
Société de production : Gordon Company
et Silver Pictures
Budget : 28 millions de dollars

Un humour décapant qui annonce la couleur !

Troisième film de John McTiernan (Predator, À la Poursuite d’Octobre Rouge, Medicine Man), Piège de Cristal inaugure la saga Die Hard en plaçant Bruce Willis (La Mort vous va si Bien, Pulp Fiction, Incassable) dans la peau de John McClane, lieutenant de police new-yorkais débarquant à Los Angeles la veille de Noël pour rejoindre sa femme Holly, jouée par Bonnie Bedelia (Présumé Innocent, Le Bazaar de l’Épouvante). S’il s’agit du premier rôle phare de l’acteur, Alan Rickman (Robin des Bois Prince des Voleurs, Harry Potter à l’École des Sorciers, Le Parfum) concrétise quant à lui sa toute première apparition au cinéma dans le rôle de Hans Gruber, terroriste ayant pris d’assaut la tour où Holly travaille.

« Viens me voir à Los Angeles, on passera Noël en famille, on fera la fête, … »
« Une mouche dans le lait, mon cher Hans ! Un petit rouage qui grippe, un emmerdeur. »

Pourvu d’un casting secondaire de qualité notamment composé de Clarence Gilyard (Top Gun, Walker Texas Ranger), Robert Davi (Les Goonies, Permis de Tuer, Predator 2) et Grand L. Bush (Colors, Demolition Man, Street Fighter L’Ultime Combat), Die Hard Piège de Cristal mêle efficacement action, suspense et survie avec des situations délicates dans lesquelles seul John McClane parvient à se fourrer. L’humour y est aussi très présent, ce dernier prenant un malin plaisir à narguer Hans grâce à des verves servies par le doublage exceptionnel de Patrick Poivrey – Je vous trouve bien gênant pour un gardien de la sécurité. – HIIIN… désolé Hans, vous avez perdu, il y a erreur sur la personne, mais vous avez le droit à une deuxième chance ! ») ou encore en lui indiquant qu’il a une mitraillette sur le cadavre du premier homme qu’il tue.

« Quand on est une jeune recrue et qu’on va à l’école on apprend beaucoup de choses, mais pas à vivre avec le poids d’une erreur. »
« – Les Américains sont incroyables, mais cette fois, John Wayne ne s’éloignera pas dans le soleil couchant avec Grace Kelly. – C’est Gary Cooper, c*nnard ! »

Pourvu d’une réalisation de haute volée servie par les talents de John McTiernan, Die Hard Piège de Cristal ne lésine pas non plus sur la violence avec des impacts de balles particulièrement sanglants pouvant rappeler la brutalité d’un RoboCop. Auréolé par les superbes musiques à suspense de Michael Kamen (Brazil, Highlander, L’Arme Fatale), il tient aussi son lot de passages dramatiques, comme celui où le sergent Al Powell avoue ne plus réussir à se servir d’une arme depuis qu’il a accidentellement tué un mineur. Un grand classique du film d’action ayant connu deux suites dans les années 90 (dont une du même réalisateur) ainsi que deux autres bien plus dispensables.


Article précédentLove Actually de Richard Curtis
Article suivantYannick de Quentin Dupieux
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j'ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La soupe aux choux, mais aussi de nombreux dessins animés (courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo ; longs métrages Disney avec Alice au pays des merveilles en tête ; animés japonais avec Sailor Moon et Dragon Ball Z ; j'aime aussi particulièrement Batman et Tintin). Mes années 90 ont été bercées par les comédies de Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête), ou d'autres films que j'adore comme Les valeurs de la famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à tout prix). C'est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par The Dark Knight, Casino Royale, Dragon l'histoire de Bruce Lee ou encore Rambo. Collectionneur, j'attache de l'importance au matériel et j'ai réuni deux étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Il va sans dire qu'il m'en reste encore beaucoup à voir...

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici