AVICII : TRUE STORIES DE LEVAN TSIKURSHVILI

AVICII : TRUE STORIES

avici-doc-dba68eaf-01d5-49b6-a99f-89c85ef9dd5b

Avicii sort de sa retraite et retrouve le dance-floor sur le grand écran, avec un documentaire sur la gloire et la suprématie du corps et du mental sur la célébrité. Un thème mâture loin d’être inintéressant. Musicalement, le projet percute.

Réalisateur : Levan Tsikurshvili
Acteur : Tim Bergling
Genre : Documentaire, Musical
Nationalité : Suédois
Distributeur : Pathé Live
Date de sortie : 20 novembre 2017
Durée : 2h00mn

avicii_1sheet_50__uk_1__preview

Le 30 mars 2016, le producteur, auteur et artiste multi-récompensé Avicii (aka Tim Bergling) annonçait quitter le devant de la scène. Dans un portrait intime, l’histoire d’Avicii est racontée à travers ces True Stories ; ce documentaire très attendu suit la superstar DJ depuis ses débuts, en passant par son ascension dans les charts, ses hits mondiaux et son combat contre la maladie.

avicii-true-stories-2017-billboard-1548

True Stories, réalisé par Levan Tsikurishili (Avicii on Tour) dépeint un portrait intime de l’artiste grâce à des interviews où il se livre personnellement et les témoignages bienveillants de ses amis Tiesto, Chris Martin, David Guetta ou encore Nile Rodgers.

Avicii_still6

On le voit aussi en plein processus de composition ou encore assurer les shows sur la scène des plus grands festivals du monde. Ce documentaire sans compromis, diffusé dans les cinémas du monde entier, sera suivi de son dernier concert filmé au Ushuaia d’Ibiza en août 2016.

Avicii_still5

I could be the one, Levels et surtout le tube Wake me up, qui compte plus d’un milliard de vues sur YouTube, ont permis d’établir la légitimité artistique et commerciale du DJ Avicii parmi les grands nom de l’EDM de ce monde. Dans ce documentaire élogieux, mais néanmoins ténébreux, l’idole des jeunes de ces sept dernières années, qui a enflammé les dance floors occupés par Armin, Tiesto ou Guetta, dévoile le Tim qui se cache derrière le pseudo.

Avicii_still3

Le chanteur scandinave a été suivi pendant de nombreuses années en coulisses pour un portrait pertinent, monté de façon énergique et cinématographique, quant au quotidien d’un gourou des grand-messes de la musique électronique qui n’est pas forcément le garçon que ses fans croient qu’il peut être.

Avicii_still4

L’on suit l’irrésistible ascension du jeune homme (il démarre tout juvénile à 18 ans) ; le talent et le sens de la mélodie electronic-folk font fait de lui un vendeur de singles en série et un roi du streaming. Il va au-delà du job de DJ star à qui l’on n’accorde jamais une telle notoriété, puisqu’Avicii est connu jusqu’aux gamins qui n’ont jamais mis un pied en soirée ou en club.

Avicii_still2

Mais le Suédois se montre vulnérable. Dans un monde de strass et de lumière qui le porte au centre de l’univers, Tim enchaîne les concerts ahurissants, avec une vie nocturne qui laisse des stigmates. Le DJ avoue mal vivre sa célébrité. Pis, le stress, la maladie le rongent et il alterne les séjours à l’hôpital et les grandes sets aux quatre coins du monde sans que le public ne sache pourquoi il est contraint d’annuler set après set.

avicii_1_1

Alors que l’on croise Madonna qui vient partager la scène avec lui, que les producteurs et célébrités y vont de leurs caméos, involontaire (Chris Martin des Coldplay, avec qui il enregistra le tube A sky full of stars) ou sous forme de témoignage (Tiesto, David Guetta, Nile Rodgers), la pression médicale l’emporte et il faut préparer producteurs, amis et public à son départ définitif de la scène, pour un retrait salvateur dans son antre où il compose, loin des projecteurs. N’a-t-il pas sorti en 2017, à un moindre succès, de nouveaux sons ?

Avicii_still1

Réflexion sur la gloire et la suprématie du corps et du mental sur la célébrité, Avicii : True Stories aborde des thèmes mâtures à un âge d’innocence. Les fans apprécieront.

Avicii

Le film sera programmé pour une séance unique en France dans les cinéma Gaumont-Pathé, le 20 novembre. Quatre cinéma parisiens seront de la célébration. Il est accompagné du fameux concert d’adieu, 30 minutes de plus pour profiter d’un moment iconique. You could be (among) the One(S)

Avicii (12)

10/10

Pierre Bryant

Cinéphile depuis mon plus jeune âge, c’est à 8 ans que je suis allé voir mon 1er film en salle : Titanic de James Cameron. Pas étonnant que je sois fan de Léo et Kate Winslet… Je concède ne pas avoir le temps de regarder les séries TV bonne jouer aux jeux vidéos … Je vois en moyenne 3 films/jour et je dois avouer un penchant pour le cinéma d’auteur et celui que l’on nomme « d’art et essai »… Le Festival de Cannes est mon oxygène. Il m’alimente, me cultive, me passionne, m’émerveille, me fait voyager, pleurer, rire, sourire, frissonner, aimer, détester, adorer, me passionner pour la vie, les gens et les cultures qui y sont représentées que ce soit par le biais de la sélection officielle en compétition, hors compétition, la semaine de la critique, La Quinzaine des réalisateurs, la section Un certain regard, les séances spéciales et de minuit … environ 200 chef-d’œuvres venant des 4 coins du monde pour combler tous nos sens durant 2 semaines… Pour ma part je suis un fan absolu de Woody Allen, Xavier Dolan ou Nicolas Winding Refn. J’avoue ne vouer aucun culte si ce n’est à Scorsese, Tarantino, Nolan, Kubrick, Spielberg, Fincher, Lynch, les Coen, les Dardennes, Jarmush, Von Trier, Van Sant, Farhadi, Chan-wook, Ritchie, Terrence Malick, Ridley Scott, Loach, Moretti, Sarentino, Villeneuve, Inaritu, Cameron, Coppola… et j’en passe et des meilleurs. Si vous me demandez quels sont les acteurs ou actrices que j’admire je vous répondrais simplement des « mecs » bien comme DiCaprio, Bale, Cooper, Cumberbacth, Fassbender, Hardy, Edgerton, Bridges, Gosling, Damon, Pitt, Clooney, Penn, Hanks, Dujardin, Cluzet, Schoenaerts, Kateb, Arestrup, Douglas, Firth, Day-Lewis, Denzel, Viggo, Goldman, Alan Arkins, Affleck, Withaker, Leto, Redford… …. Quant aux femmes j’admire la nouvelle génération comme Alicia Vikander, Brie Larson, Emma Stone, Jennifer Lawrence, Saoirse Ronan, Rooney Mara, Sara Forestier, Vimala Pons, Adèle Heanel… et la plus ancienne avec des Kate Winslet, Cate Blanchett, Marion’ Cotillard, Juliette Binoche, Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Meryl Streep, Amy Adams, Viola Davis, Octavia Spencer, Nathalie Portman, Julianne Moore, Naomi Watts… …. Voilà pour mes choix, mes envies, mes désirs, mes choix dans ce qui constitue plus d’un tiers de ma vie : le cinéma ❤️

More Posts

Laisser un commentaire