Les Banshees d’Inisherin de Martin McDonagh

Date de sortie 28/12/2022 Au cinéma
Durée (01h54)
Titre original The Banshees of Inisherin
Réalisé par Martin McDonagh
Avec Colin Farrell , Brendan Gleeson , Kerry Condon , Barry Keoghan , Gary Lydon , Pat Shortt , Jon Kenny , Sheila Flitton , David Pearse , Bríd Ní Neachtain
Genre Drame
Nationalité États-Unis, Royaume-Uni, Irlande
Musique Carter Burwell

 

L’homme qui n’avait plus d’ami

 

Synopsis

Sur Inisherin – une île de la côte ouest de l’Irlande – deux compères de toujours, Padraic et Colm, se retrouvent dans une impasse lorsque Colm décide du jour au lendemain de mettre fin à leur amitié. Déboussolé et dévasté, Padraic tente de raviver leur relation avec le soutien de sa sœur Siobhan alors qu’elle-même – tout comme Dominic, le fils du policier local – est en proie à ses propres doutes vis-à-vis de la petite communauté insulaire. Mais lorsqu’en retour Colm pose un horrible ultimatum afin de bien faire comprendre ses intentions, les événements commencent à s’envenimer.

C’est dans son nouveau long-métrage que Martin McDonagh, dirige à nouveau deux de ses acteurs fétiches Colin Farrell et Brendan Gleeson en relatant l’histoire d’une amitié brisée. Le précédent film du réalisateur, c’était Three Billboards les panneaux de la vengeance, c’est donc cinq ans plus tard que le réalisateur revient derrière la caméra. Martin McDonagh plante sa caméra, dans les magnifiques contrées de l’Irlande, dans le village d’Inisherin, le récit se situe dans les années 1920, ou deux amis de toujours Colm et Padraic ne sont plus amis du jour au lendemain, car Colm ne veut plus être ami avec Padraic. Mais Padraic ne veut pas en rester là, et il désire continuer comme c’était avant, mais cela ne fera qu’aggraver les choses. C’est avec plaisir, que l’on suit cette histoire avec des plans magnifique d’Irlande. Colin Farrell qu’on ne voyait que très peu, est revenu en force en 2022 dans des rôles importants, car il était dans The Batman et After Yang, deux films très réussis, mais dans un autre genre. Le nouveau film Martin McDonagh, lorgne entre la comédie et le drame, car il y a des moments comiques, cependant, cette amitié brisée a un impact sur l’entourage des deux hommes. Un des films de cette fin d’année 2022, des plus brillant.

Dans les années 1920 dans le village d’Inisherin, Padraic vit avec sa sœur, dans une petite maison, puis comme tous les jours Padraic rend visite à son ami, et ensuite, ils vont boire une bière dans leur pub. Quand il frappe à la porte de Colm, ce dernier est bien chez lui, mais n’ouvre pas la porte, il décide de se rendre au pub et de boire sa bière habituelle sans Colm. C’est quand Colm entre enfin dans le pub, qu’il annonce a Padriac qu’ils ne sont plus amis. Il n’a rien fait, ni rien dit, c’est juste que Colm ne le veut plus comme ami. L’homme semble vouloir autre chose dans la vie, et il trouve Padraic sans intérêt. Pourtant, les deux hommes, sont amis depuis si longtemps et la décision de Colm est si soudaine, car il a décidé du jour au lendemain que tout était terminé. Pour Padraic, c’est incompréhensible, il tente d’essayer par tous les moyens de faire quelque chose pour sauver leur amitié. Si Colm a parfois des gestes de gentillesse envers Padraic, comme quand il se fait frapper par le policier qui juge que Padraic a une mauvaise influence sur son fils, il ne veut pas pour autant redevenir son ami. Padraic a comme seul ami Dominic, le fils du policier plus jeune que lui qui est amoureux de la sœur de Padraic.

Mais Padraic ne lâche rien, et veut à tout prix que Colm et lui redeviennent ami, Colm menace alors Padraic qu’il se coupera un doigt, s’il revient le voir, menace qu’il met à exécution quand Padraic lui rend visite. Pour le musicien qu’est Colm, cela est handicapant, mais ceci n’est que le début, de cette amitié totalement brisée. C’est dans les paysages splendides de l’Irlande, que Martin McDonagh raconte cette histoire entre deux hommes, qui furent amis. Pourquoi Colm ne veut plus de Padraic comme ami ? Il semble avoir perdu trop de temps en traînant avec lui, et ne le trouve plus intéressant. Il semble vouloir rattraper le temps perdu, mais il est peut-être déjà trop tard. La décision est soudaine, car Colm est son seul ami, et que va-t-il devenir ? Son autre seule amie, et son ânesse qui se nomme Jenny. Le film dispose d’une belle mise en scène de Martin McDonagh, ou chaque séquence et chaque plan a son importance.

Pour l’écriture du scénario, elle est de Martin McDonagh, ou il y décrit des personnages importants deux hommes  au tempérament différent qui furent amis. Colm est plus vieux, il est devenu quelqu’un d’autre, du jour au lendemain tandis que Padraic lui est un peu simplet parfois, et peut-être trop gentil. Colm veut évoluer, tandis que Padraic n’évolue pas en restant vivre avec sa sœur et s’occupe de ses animaux. Mais Siobhan, sa sœur, veut aussi voir ailleurs et quitté ce village, qui n’évolue en rien. Martin McDonagh aborde avec intérêt, cette amitié brisée où il reste quelque chose malgré tout, car Colm agit parfois en ami, car il reste des fragments de leur amitié. Le film aussi aborde d’une certaine manière la solitude, car Padraic devra apprendre à vivre seul, sans sa sœur sur qui il a toujours compté comme si elle était sa mère.

Mais au fil des jours, cette amitié, qui n’est plus, fera changer Padraic, le désespoir et la douleur remplaceront sa gentillesse, ce qui faisait pourtant de lui une personne unique. Finement, écrit le film est parfois drôle, mais le côté dramatique en ressort plus surtout dans la deuxième partie du long-métrage. Colin Farrell interprète Padraic, Brendan Gleeson joue Colm celui qui décide de mettre fin à son amitié avec Padraic. Barry Keoghan, joue Dominic qui se lie d’amitié avec Padraic, son père est un policer au comportement violent. Kerry Condon joue Siobhan la sœur de Padraic, qui doit réparer les erreurs de son frère. Les prestations sont réussies, et même parfois touchantes. Les années 1920 sont parfaitement retranscrites, grâce à une réalisation maîtrisée de Martin McDonagh, puis la photographie de Ben Davis est impressionnante. Les Banshees d’Inisherin est un film important, car il marque le retour de Martin McDonagh derrière la caméra après cinq ans d’absence, et c’est un grand moment de cinéma.

 

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Une pensée sur “Les Banshees d’Inisherin de Martin McDonagh

  • janvier 5, 2023 à 14 h 31 min
    Permalink

    Le retour de Martin McDonagh au cinéma et sur son Irlande natale a un peu été étouffée par le rêve bleu de Cameron. Merci de lui accorder ce temps et d’avoir évoqué le magnifique « After Yang », également passé à la trappe.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :