Sons Of Philadelphia de Jérémie Guez

Date de sortie 26/05/2021 Au cinéma
Durée(01h45)
Titre original The Sound of Philadelphia
Réalisé par Jérémie Guez
Avec Matthias Schoenaerts, Joel Kinnaman, Maika Monroe, Paul Schneider, Ryan Phillippe, Nicholas Crovetti, Felix Scott, Antoni Corone, James Nelson-Joyce, Tim Ahern, Nigel Barber, Craig DiFrancia, Michael McFadden, Gary Ayash, Stosh Zona, Grace Bilik
Genre Drame
Nationalité États-Unis
Musique Séverin Fauvriau

 

Une affaire de famille

 

 

 

Synopsis

Philadelphie, il y a trente ans. La famille de Michael a recueilli Peter, à la mort de son père, dans des circonstances opaques. Aujourd’hui, Peter et Michael sont deux petits malfrats aux tempéraments opposés. L’un est aussi violent et exubérant que l’autre est taciturne. Quand Michael est désigné comme « gênant » par la mafia italienne, le passé trouble de la famille ressurgit…

Le réalisateur scénariste Jérémie Guez, débarque cette année avec son deuxième long-métrage après Bluebird en 2019. Le réalisateur adapte l’œuvre de Peter Dexter, mais il tourne aussi son premier film en Anglais où l’on est plongé dans un film de gangster plutôt bien fichu malgré son scénario parfois assez confus. On y suit le destin de deux hommes, des cousins proche depuis leur enfance, mais qui sont plus comme des frères. Jérémie Guez fait partie de cette nouvelle vague de réalisateur, parfois ambitieux et il y a des d’ailleurs des éléments qui sont ambitieux dans son long-métrage. Les personnages sont très bien écrits, on voit les blessures du passé ce qui nous permet de voir pourquoi ils sont devenus ce qu’ils sont. Matthias Schoenaerts est comme toujours exceptionnel, le film, cependant, possède des défauts qui n’en font pas une réussite.

Peter et Michael sont comme des frères, mais son cousin en réalité, ils ont grandi ensemble quand le père de Peter est décédé. Depuis Peter et lui, sont devenus des gangsters qui s’engagent dans des combines, peu fiable. Depuis son enfance Peter, vis dans un monde dangereux qui a valu la mort de son père. Car les blessures de son enfance, sont encore en lui et jamais il n’oubliera, lorsqu’il était enfant sa petite sœur fut renversé par une voiture au volant, c’était un policier qui était le voisin de son père. Peter est donc éduqué par la suite, par un père souvent absent et qui a soif de vengeance, car son père n’oublie pas celui a tué sa petite fille. L’oncle Jimmy le frère du père de Peter, tente de le raisonner, mais n’y parviens pas, car le père du jeune garçon obtient vengeance en exécutant son voisin, mais cela ne sera pas sans conséquence puisqu’il paiera le prix de son acte. Après cela, Peter est recueilli par son oncle, et grandi avec son cousin Michael et les deux jeunes garçons grandissent ensemble. Ils deviennent tous les deux des petits malfrats, Peter est quelqu’un de discret, mais Michael lui est plus violent et vif. Il manque de se faire tué, devant un bar et s’en tire avec beaucoup de chance, mais Michael ne cesse de commettre des erreurs si bien que pour la mafia italienne, il devient quelqu’un de gênant. Ces derniers proposent même à Peter de s’associer avec eux, mais il doit se débarrasser de Michael. Mais le cousin de Peter devient de plus en plus incontrôlable, et devient dangereux pour certains. Peter va devoir prendre une décision, qui sera la plus difficile de son existence pour rester en vie. Avec Sons of Philadelphia, on est clairement dans un film de mafieux, la mise en scène est séduisante et offre des séquences intéressantes. Malgré tout, la réalisation peine à décoller et parfois, l’ennui se ressent, c’est dommage, car avec le potentiel du long-métrage, il y avait matière.

Jérémie Guez et Peter Dexter sont a l’écriture du scénario, le traitement des personnages et ce qui est le plus réussi dans le long-métrage. L’écriture se concentre sur Peter et Michael, ou à travers de flash-back, on découvre le passé de Peter quand il était enfant jusqu’à la mort de son père. Même si Peter et Michael son cousin, ils se considèrent comme des frères, car ils ont grandi ensemble et évoluent tous les deux dans ce monde et deviennent des petits malfrats, dont Michael qui devient instable au fil du temps et il s’attise les problèmes provoquant les mafieux. Peter tente bien de le calmer, mais rien ne l’arrête, il est trop sûr de lui. L’évolution des personnages est très bien développer, car les choix que prennent nos personnages auront un impact sur leur destin. Peter se rapprochera de Grace, la sœur d’un ami a Peter et Michael, elle travaillait au bar que tenait son frère, mais les rapports entre lui et Michael se sont dégradés. Même si de très bonnes choses ressortent du film, il reste néanmoins confus et il est parfois difficile de rester attentif. Matthias Schoenaerts interprète Peter, c’est un personnage attachant, qui tente de raisonner Michael interprété par Joel Kinnaman, qui trop confiant en lui devient quelqu’un de peu appréciable. La ravissante Maika Monroe interprète Grace, qui en veut a Peter, mais qui va se rapprocher de lui plus tard. Intéressant dans sa façon d’aborder les liens familiaux, également dans les flash-back, Sons of Philadelphia fait défaut dans son scénario et parfois dans sa mise en scène, mais ça reste un long-métrage qui rend un certain hommage au film de malfrat et gangsters et la démarche du film est honnête.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :