Vesper Chronicles de Kristina Buozyte et Bruno Samper

Date de sortie 17/08/2022 Au cinéma
Durée (01h52)
Titre original Vesper
Réalisé par Kristina Buozyte , Bruno Samper
Avec Raffiella Chapman , Eddie Marsan , Rosy McEwen , Richard Brake , Melanie Gaydos , Edmund Dehn , Matvej Buravkov , Marijus Demiskis , Markas Eimontas , Titas Rukas , Markas Sagaitis
Genre Science-fiction
Nationalité Belgique

 

 

 

Synopsis

Dans le futur, les écosystèmes se sont effondrés. Parmi les survivants, quelques privilégiés se sont retranchés dans des citadelles coupées du monde, tandis que les autres tentent de subsister dans une nature devenue hostile à l’homme. Vivant dans les bois avec son père, la jeune Vesper rêve de s’offrir un autre avenir, grâce à ses talents de bio-hackeuse, hautement précieux dans ce monde où plus rien ne pousse. Le jour où un vaisseau en provenance des citadelles s’écrase avec à son bord une mystérieuse passagère, elle se dit que le destin frappe enfin à sa porte…

Sortie dans les salles cet été Vesper Chronicles, est le film qu’il fallait retenir un film au message écologique fort. À la réalisation deux réalisateurs dont Kristina Buozyte, réalisatrice impliquée déjà, dans plusieurs projets dont un film S.F. qu’elle avait réalisé en 2013. La réalisatrice Lituanienne co-réalise le film avec le français Bruno Samper. Le film propose un message fort intéressant, surtout a l’heure ou l’urgence climatique est d’actualité. Le film se situe dans le futur, dans un monde ou les écosystèmes se sont effondrés. Une jeune fille vit avec son père dans une vieille maison et tente de le maintenir en vie, lorsque un jour elle accueille chez elle une jeune femme et sa vie va alors changer. Avec Vesper Chronicles, les deux réalisateurs livrent un film important avec des idées fabuleuses.

 

Vesper est une jeune fille vit dans un monde, ou les écosystèmes se sont effondrés, ses journées se résume à de longues journées d’exploration à la recherche de ce qui lui permet de survivre elle et son père. Darius le père de Vesper, n’a que très peu de temps à vivre, il est étendu dans un lit attendant la mort. Pour communiquer avec sa fille par la parole, comme il ne peut plus humainement sa voix est transférer dans un robot, qui peut accompagner Vesper dans ses escapades. Plus loin vis Jonas, qui n’est autre que l’oncle de Vesper qui a des enfants comme esclaves, parmi eux il y a des créatures conçues en laboratoire pour servir. Dans ce monde effondré, des organismes ont vu le jour, ce qui rend certaines choses comme la flore dangereuses. C’est prisonnière dans la flore que Vesper, trouve une jeune femme qu’elle sauve après le crash de son vaisseau. Elle n’était pas seule à bord, son père était avec elle, Jonas et Vesper découvrent qu’il est encore vie, mais Jonas le tue. Cependant, la jeune femme, qu’à sauvé Vesper est rechercher par des gens qui viennent des « citadelles » et elle est en danger, et bientôt elles devront se défendre. Vesper Chronicles, est un film visuellement époustouflant qui offre des plans magnifiques, vision d’un futur écologiquement catastrophique. Mise en scène passionnante, par deux réalisateurs investis pleinement dans leur projet. Les citadelles représentent la division des humains, les plus fortunés dans les citadelles et les autres qui tentent de survivre comme ils peuvent. Si Vesper Chronicles reste intéressant, c’est qu’il est visionnaire d’une certaine façon, surtout dans sa façon d’aborder l’effondrement de l’écologie.

À l’écriture Kristina Buozyte, Bruno Samper et Brian Clark ou le récit relate une planète qui a bien changé, après l’effondrement de l’écosystème, il y a ceux qui tentent de survivre et les plus fortunés vivent dans les citadelles. L’écriture nous propose de suivre Vesper, une jeune fille de 13 ans, dont ses escapades lui permettent de pouvoir survivre sur une planète encore plus hostile. Vesper est débrouillarde et intelligente, c’est une biohackeuse, qui tentent de reproduire des graines tout en étudiant des formes de vies. Quant à la jeune femme, que sauve Vesper, elle reste énigmatique, elle changera à jamais la vie de la jeune fille. Pour ce qui est de Jonas, il est bien plus dangereux qu’il n’y paraît. Le traitement des personnages, reste vraiment intéressant même si parfois les décisions qu’ils prennent sont sans explications. Le récit est passionnant à suivre, avec beaucoup de poésie, et il arrive de nombreuses fois à nous toucher. Raffiella Chapman, jeune comédienne, qui a un bel avenir dans le cinéma, elle y interprète Vesper. Eddie Marsan quant à lui interprète, Jonas l’oncle de Vesper. Mélanie Gaydos joue, la jeune femme que Vesper sauve, elle reste mystérieuse. Richard Brake joue le père, de Vesper et c’est surtout sa voix qui sera présente. L’été fut riche, en ce qui concerne les sorties cinéma, mais Vesper Chronicles reste une œuvre importante dans ce qu’elle propose.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :