Cartel (The Counselor) de Ridley Scott

Date de sortie 13/11/2013 Au cinéma (01h57)
Titre original The Counselor
Réalisé par Ridley Scott
Avec Michael Fassbender, Cameron Diaz, Javier Bardem, Penelope Cruz, Brad Pitt, Goran Visnjic, Dean Norris…
Genre Drame, Thriller
Nationalité États-Unis 
Musique Daniel Pemberton

 

Une histoire de drogue

 

Synopsis

La descente aux enfers d’un avocat pénal, attiré par l’excitation, le danger et l’argent facile du trafic de drogues à la frontière américano-mexicaine. Il découvre qu’une décision trop vite prise peut le faire plonger dans une spirale infernale, aux conséquences fatales.

L’après Prometheus, c’est Cartel, ou Ridley Scott adapte un scénario de Cormac McCarthy (No country for old men) et ce fut un souhait du scénariste pour que Ridley Scott réalise son film. C’est d’ailleurs peut-être à cause de ça, qu’il n’a pu enchaîner immédiatement avec Alien Covenant. Toujours est-il que Ridley Scott, est déjà dans une phase compliqué dans sa carrière de cinéaste, mais comme Cormac McCarthy est au scénario ça ne peut être que bénéfique, parce que ce n’est pas un rigolo le gars. Le film est un échec commercial et critique hélas, et le réalisateur suivra avec un autre échec qui est Exodus : Gods and Kings. Il remonte la pente avec seul sur mars, mais décevra à nouveau avec Tout l’argent du monde et Alien Covenant. Mais Cartel est loin d’être un mauvais film, comme il est catalogué tout d’abord il y a ce scénario puis cette réalisation de Ridley Scott certes loin d’être parfaite, mais ou l’univers des cartels, et plutôt bien retranscrit. C’est certain, ce n’est pas son meilleur long-métrage, mais ce n’est pas son pire aussi.

 

Cartel s’intéresse aux Cartels comme le titre l’indique, mais c’est une œuvre assez complexe mais qui reste intéressante il suffit d’être attentif. Tous les personnages qui font parti du récit, sont importants et prennent une place importante à chaque moment. Il y a tout d’abord l’avocat, on ne connaît pas son nom, tout le monde le nomme « maître », et cet homme ne sais pas dans quoi il s’embarque. Il rencontre des personnes impliqué dans le trafic de drogues, et fait affaire avec Reiner son ami qui lui aussi est embarquer dans une affaire qui peut lui coûter la vie. L’avocat est en couple avec Laura avec qui il file le parfait amour, si bien qu’il lui achète l’un des plus beaux diamants afin de la demander en mariage, demande qu’elle accepte. On découvre aussi comme se déroule le trafic entre le Mexique et les Etats-Unis, cette dernière est transporté dans un camion, mais il se retrouve braqué en cours de route. L’avocat est confiant et l’argent facile, lui fait prendre trop confiance en lui. Mais les problèmes commencent quand le fils, de l’une de ses clientes est assassiné décapité sur la route alors qu’il était sur sa moto. À partir de là, les associés qui sont les cartels, pensent qu’il s’agit d’une trahison venant du côté de l’avocat. Ainsi, l’avocat lui-même, Reiner et Westray sont les cibles du cartel. Reiner commence a se méfier de Malkina, avec qui il partage sa vie, car cette dernière y est impliqué aussi, mais de l’autre côté. La panique s’empare vite de l’avocat, mais se retrouve vite en danger, ainsi que Laura la femme qu’il aime plus que tout. Désormais, pour ces trois hommes, il ne s’agit plus de savoir quoi faire, mais comment rester en vie. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, dans ce film de Ridley Scott, car déjà Cormac McCarthy y livre un récit avec trop de personnages ce qui complique un peu les choses. Ridley Scott quant à lui semble parfois se perdre dans le récit, ce qui fait que parfois qu’il est difficile de ne pas perdre le fil. Le rythme du film, est aussi particulier ou le réalisateur prend trop de temps sur le déroulement de l’histoire que parfois l’ennui se fait ressentir.

 

Comme beaucoup de ses récits, Cormac McCarthy se concentre beaucoup sur le traitement de ses personnages. On y voit des personnages très bien développer. L’avocat est celui qui dispose du meilleur traitement, c’est un homme qui prend des risques peu trop confiant, en cet empire dans lequel il se lance mettant sa vie privée en danger. La dernière scène le concernant, est assez forte elle a un impact assez important. Tous les protagonistes sont trop confiants, et il risque leur vie dans un monde trop dangereux pour eux. Le film décrit a sa façon le monde des cartels, en ne montrant pas les barons directement, mais ceux qui participe à tout ça. Il y a aussi toute cette violence qui en ressort dans ce monde impitoyable, une des séquences finale impliquant le personnage de Brad Pitt à la fin reste particulièrement marquante. La scène avec le motard reste aussi mémorable, ou ce dernier est décapité. Cartel dispose d’un casting exceptionnel, avec Michael Fassbender dans le rôle de l’avocat. Javier Bardem joue Reiner, mais également a l’affiche Brad Pitt, puis Cameron Diaz et Penelope Cruz sont les atouts féminins de ce film. Cartel est un film bon film, mais qui prend trop son temps et met donc du temps a démarrer. Un film assez particulier dans son propos, mais qui reste une œuvre à retenir dans la filmographie du réalisateur.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :