Critters 3 de Kristine Peterson

Date de sortie 11/12/1991
Durée (01h26)
Titre original Critters 3
Réalisé par Kristine Peterson
Avec John Calvin , Don Keith Opper , Terrence Mann , Leonardo DiCaprio , Frances Bay , Geoffrey Blake …
Genre Science-fiction, Comédie, Horreur
Nationalité États-Unis

 

Les Critters ont encore la dalle

 

Synopsis

Après avoir dévasté un petit village du Kansas, les horribles monstres venus de l’espace partent à la conquête d’une grande ville et envahissent un immeuble de Los Angeles. Un adolescent se lance dans un combat désespéré pour refouler les envahisseurs et sauver la planète.

Après Mick Garris dans Critters 2, c’est une réalisatrice qui prend les commandes pour la suite Kristine Peterson, dont on n’entendra que très peu parler après Critters 3. Cette fois, l’intrigue se déroule à Los-Angeles, puis Charlie l’un des personnages du premier et deuxième film, est à l’affiche et va devoir affronter les critters une fois de plus. Contrairement aux autres films, ce dernier amènera à une fin ouverte et pour connaître la suite, il faudra regarder alors le 4. Comme beaucoup de suite de films, la saga Critters ne s’arrange pas au fil des épisodes, mais Critters 3 ne reste pas mauvais pour autant il est juste moins bien que ses prédécesseurs. Le film est aussi une occasion, de découvrir le premier rôle de Léonardo DiCaprio qui interprète Josh, un jeune garçon qui apportera son aide à une famille qui fait face au Critters. Moins bien que les précédents films, Critters 3, reste un volet amusant qui se laisse regarder avec plaisir.

Clifford un père de famille, qui vient de perdre sa femme, il est sur la route avec ses deux enfants Annie et Johnny, quand le pneu de ce dernier éclate, il s’arrête sur une aire de repos afin de changer le pneu. Alors que ses enfants jouent, ils font la rencontre de Josh un jeune garçon qui fait la route avec sa mère et son beau-père. En lançant le frisbee, un peu trop, loin, celui-ci atterrit dans un contre-bas, les enfants décident d’aller le chercher. Quand ils y sont un homme étrange surgit du sol, il s’agit de Charlie qui traque des créatures les enfants le prennent pour un fou et reprennent la route. Seulement voilà, des œufs de Critters sont accroché, a la voiture de Clifford. Leur destination est Los-Angeles, et ils traversent la petite ville de Grovers Band, que les Critters avaient déjà attaqué, cela intrigue Annie, car Charlie avait parlé de cette ville avant leur départ. Clifford et ses enfants vivent dans un petit appartement de Los-Angeles, mais le nouveau propriétaire compte bien faire virer tous les locataires. Les Critters quant à eux ont investi les lieux, et commencent à attaquer des locataires en commençant par en dévorer un dans la cave. Le massacre ne fait que commencer, car les bestioles comptent s’en prendre à l’immeuble entier. Le nouveau propriétaire n’est autre que le beau-père de Josh, à qui il montre les ficelles de son métier des méthodes qui ne plaise guère au jeune garçon. Les attaques des créatures deviennent de plus en plus violentes, Clifford, ses enfants, Josh et le reste des locataires doivent se battre pour rester en vie, et ça ne sera pas chose facile. On ne vous cachera que ce Critters 3, décline dans sa qualité, à la réalisation Kristine Peterson une cinéaste peu expérimentée, a du mal avec sa mise en scène qui reste sans grande surprise si elle n’a pas eu une grande carrière par la suite, ce n’est pas étonnant. La recette reste cependant la même, sauf que là, le film place son intrigue à Los-Angeles, dans un petit immeuble. On a toujours ces créatures, dévoreuses avec cet humour qui fonctionne encore certes moins, mais toujours. Moins intéressant que ces prédécesseurs, on sent bien qu’il aurait fallu s’arrêter là.


À l’écriture Rupert Harvey, Barry Opper et David J. Schow livrent un scénario simple, ou cette fois-ci un père et ses deux enfants sont au cœur du récit. Ils ne s’attardent pas sur la mort, de la mère, mais se concentrent davantage sur la précarité dans laquelle ils se trouvent, face à un nouveau propriétaire sans scrupule. Tout ça est quand même, peu développer, mais après tout ça n’a pas grande importance. On aura quand même le plaisir de voir Léonardo DiCaprio, qui ici tient son premier rôle, dans celui de Josh. John Calvin joue Clifford, le père d’Annie et Johnny qui vivent dans cet immeuble qui se retrouve en plein chaos à cause de ces créatures. Critters 3 n’aura certes pas connu le succès des précédents volets, une réalisation simpliste, mais c’est un volet qui reste amusant malgré ses nombreux défauts.

 

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :