Demonic de Neill Blomkamp

Date de sortie 2O septembre en DVD et VOD
Durée 1h44
Titre original Demonic
Réalisé par Neill Blomkamp
Avec Carly Pope, Nathalie Boltt, Terry Chen, Chris William Martin, Michael Rogers, Andrea Agur…
Genre Horreur
Nationalité Canada

 

 

Le démon de Neill Blomkamp

 

 

Synopsis

Demonic suit Carly, une jeune femme vivant dans une petite ville à cause de l’infamie provoquée par sa mère, qui a commis une série de meurtres lorsque Carly n’était encore qu’une enfant. Lorsqu’un mystérieux scientifique lui demande de l’aide sur une technologie expérimentale qui lui permettrait de plonger dans l’esprit de sa mère désormais comateuse, elle accepte malgré la méfiance de ses amis proches.

On attendait le retour de Neill Blomkamp, avec quelque chose de plus ambitieux, surtout quand on a vu ses courts-métrage disponibles sur You Tube. Avant Demonic, il avait sorti Chappie, mais cela fait un certain temps de maintenant et le film avait pas mal divisé la critique. Cette année, il nous revient avec une sortie directement en VOD, et il s’agit de Demonic aucuns comédiens connu ou très peu, peut-être histoire de donner un peu plus de réalisme a son récit. Cependant, le réalisateur, avait déjà dirigé respectivement Carly Pope, ainsi que Nathalie Boltt dans les films Elysium et District 9. Demonic raconte d’une jeune femme, qui participe a une technologie expérimentale pour parler a sa mère dans le coma. Le concept rappel le film The Cell, avec Jennifer Lopez, mais l’ambiance est totalement différente. Le style du réalisateur est méconnaissable, et puis on voit que le budget est vraiment restreint. Il y a des bonnes idées, mais le réalisateur a plus d’expérience dans les films de science-fiction. On remarquera que dans le genre épouvante-horreur, Neill Blomkamp n’est pas forcément à l’aise, même si le film a certains côtés science-fiction par son concept.

Il y a des années lorsque Carly n’était qu’une enfant, sa mère fut enfermé après une série de meurtres que cette dernière avait commis. Carly vit désormais seule, et ne s’est jamais vraiment remis de ses traumatismes d’enfance. Elle fait chaque nuit des cauchemars, ou sa mère et dedans et où elle lui demande de la libérée, mais cela fini toujours de la même manière. Son ami Martin est contacté par une entreprise médicale, qui veut débuter une expérience avec la mère Carly, et il demande à Martin d’en parler à la jeune femme. Son ami lui en parle, elle accepte de rencontrer dans un premier temps, celui qui dirige l’expérience, elle finit par accepter. L’expérience consiste à entrer dans l’esprit de sa mère, qui est plongé dans le coma depuis longtemps. Une expérience qui se fera grâce à un dispositif perfectionné où elle est allongée au côté de sa mère, avec des fils partant de sa tête relié a un appareil. La première expérience se révèle très éprouvante, car la mère de Carly la rejette et après ça, elle refuse de poursuivre. L’entreprise médicale semble vouloir connaître un endroit bien précis, ou la mère de Carly se trouve dans son coma. Malgré tout, la jeune femme accepte de poursuivre l’expérience. Rien ne s’arrange, car elle tombe sur une sorte de démon qui ressemble a un grand corbeau, et qui arrive à la blesser et la blessure apparaît même dans la réalité. Après ça, le démon semble après elle, même dans le monde réel et il peut prendre n’importe quelle apparence même celui de sa meilleure amie. Il est difficile de reconnaître le style, du réalisateur Neill Blomkamp dans Demonic, néanmoins la mise en scène est intéressante, la photographie a vraiment quelque chose, c’est pour cette raison qu’on n’y porte de l’intérêt. Quand Carly est dans l’esprit de sa mère, afin de bien différencier Neill Blomkamp, utilise un style graphique qui montre aussi comment est le rendu sur les écrans de contrôle de l’entreprise médicale. Ce sont vraiment ces séquences, qu’on remarquera, car elles ont un impact.

Neill Blomkamp est au scénario de son film, un projet assez inattendu surtout que ce dernier débarque directement en VOD. Son studio OATS n’est même pas impliqué dans le projet, puis on ne vous cachera pas qu’on avait espéré, quelque chose de plus ambitieux. Le concept est intéressant, mais ce n’est pas la première fois qu’il est utilisé, car dans The Cell, ce concept était utilisé, mais d’une manière différente. Les deux films disposent d’ailleurs d’une mise en scène qui n’ont rien à voir, et le sujet diverge quand on voit que Carly, et face à un démon. Le réalisateur développe d’ailleurs très bien le personnage de Carly, comme ses blessures du passé. Le thème du trauma est bien aborder, car Carly garde en elle tout ça depuis son enfance. Le twist quant à lui est plutôt décevant, car on aurait pu s’attendre à quelque chose de plus léger, et moins bourrin. Même si les thèmes abordés se révèlent intéressants, la mise en scène n’est pas toujours subtile et la fin, est assez décevante. Carly Pope se débrouille bien, et retranscrit bien le traumatisme de son personnage. Neill Blomkamp avec Demonic, signe un film assez décevant au final, et dont on n’aurait espéré plus de sa part.

 

Bande annonce

 

Détails du blu-ray

Rapport de forme ‏ : ‎ 1.85:1
Classé ‏ : ‎ Tous publics
Réalisateur ‏ : ‎ Neill Blomkamp
Format ‏ : ‎ Cinémascope, Couleur
Durée ‏ : ‎ 1 heure et 44 minutes
Date de sortie ‏ : ‎ 20 septembre 2021
Acteurs ‏ : ‎ Carly Pope, Nathalie Boltt, Terry Chen, Chris William Martin, Michael J Rogers
Sous-titres : ‏ : ‎ Français
Langue ‏ : ‎ Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
Studio ‏ : ‎ Metropolitan Vidéo

Bonus

Image du tournage en super 8

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :