Malcolm & Marie de Sam Levinson

Sortie 5 février 2021 sur Netflix
Durée 1h 46min
Genre Drame, Romance
De Sam Levinson
Avec John David Washington, Zendaya
Nationalité Américain
Musique Labrinth

 

L’amour fait parfois mal

 

 

Synopsis

Après la projection en avant-première de son dernier film, un cinéaste rentre chez lui avec sa petite amie. Alors qu’il est certain que son film rencontrera un succès critique et commercial, la soirée prend une tournure inattendue : les deux amoureux doivent affronter certaines vérités sur leur couple qui mettent à l’épreuve la force de leurs sentiments…

Sam Levinson revient derrière la caméra plus de deux ans après Assassination Nation, mais le réalisateur était occupé tout de même puisque il avait signé la série Euphoria dont la saison 2 verra le jour prochainement. Dans son nouveau long-métrage pour Netflix, il dirige à nouveau Zendaya avec qui il collabore depuis Euphoria. C’est un duo d’acteur tel que John David Waschington et Zendaya, qui nous sont montré a l’écran et les deux comédiens sont producteurs du film. John David Washington commence à se faire un chemin exemplaire, l’été dernier il était la vedette de Tenet de Christopher Nolan. Quant à Zendaya elle aussi commence vraiment a se faire connaître, on la verra dans Dune de Denis Villeneuve prochainement. Sam Levinson, tout comme son précédent film, étonne par son aspect technique avec quelque chose de plus, car le film est en noir et blanc. Le personnage de Malcolm, dans le film travaille dans le cinéma et ce choix est peut-être bien du a ça, mais pas que. Le film se déroule en une seule nuit, et c’est un huis-clos ou un couple se dispute, avec des mots blessant ou leur couple sera mis à rude épreuve. On est loin d’Assassination Nation, c’est certain mais le talent du réalisateur est présent et c’est l’essentiel.

Malcolm est cinéaste, et ce soir avec Marie sa compagne, ils reviennent de l’avant-première du premier film de Malcolm et il est conquis. Cependant, Marie n’a pas l’air contente, elle n’est pas si enthousiaste que lui. C’est alors que le couple commence a se disputer, on apprend que la jeune femme est une ancienne toxico, et que Malcolm l’a sortie de là. Elle est allée dans un centre de désintox et a participer à des groupes de paroles, ou il l’accompagner. Mais malgré que tout ça, soit derrière elle, elle ne semble pas heureuse. Ce soir, la dispute commence, car elle reproche à Malcolm de ne pas l’avoir remercié lors de la soirée alors qu’il a remercié tout le monde. Mais il n’y a pas que ça, elle lui en veut pour un tas de choses un ensemble de choses qui ne vont pas dans leur couple. C’est une dispute faite de violence verbale, blessant pour l’un comme pour l’autre. Pendant un moment, il y aura la réconciliation, mais Marie relance une dispute à chaque fois. La vérité est blessante, quand lui ou elle se balance des choses pleine de méchanceté parfois. Avec tout ça, on se demande, si ce couple pourra tenir, car tout sera dit ce soir-là. Sam Levinson change de registre, avec son nouveau long-métrage, dans un drame en huis-clos. Toujours une grande maîtrise sur l’aspect technique de son film, avec un petit plan séquence intéressant en début du film, filmé depuis l’extérieur, comme Assassination nation ou une partie du plan-séquence était filmé de l’extérieur. Le plan-séquence nous montre Malcolm qui fait le tour de la pièce tout en parlant. Le noir et blanc donnent un aspect intéressant au film, et la mise en scène du réalisateur est toujours passionnante.

Le réalisateur s’investit pleinement dans son long-métrage, puisqu’il signe le scénario de son film. Beaucoup de dialogues, qui prouvent le talent du réalisateur, car les dialogues ont toute leur importance dans ce long-métrage. Puis il y décrit très bien ce couple, ou tous les deux sont fautifs, c’est une dispute faite de mots blessants. Il y a des reproches, des larmes puis quand ils se réconcilient quelques minutes plus tard, ils repartent dans une nouvelle dispute. Cette nuit mettra à la rude épreuve leur vie de couple, après ça pourrons t’ils continuer a entamer leur relation ? Lui comprend t’il vraiment les reproches, qu’elle lui fait ? Malcolm après son avant-première, est fier de lui et parle de cette soirée et de lui encore et encore et l’on voit que Marie est agacé. Malgré cette immense dispute, Malcolm & Marie dévoile des scènes drôle, comme quand Malcolm est en colère après une critique presse publier. Ce qu’on peut dire, c’est que Sam Levinson y décrit très bien ses personnages les mettant très bien en valeur. Le duo John David Waschington et Zendaya sont fantastiques, ils sont surprenants et très convaincants dans les rôles de Malcolm et Marie ce groupe a la dérive. La dernière scène est particulièrement poignante, quand Marie parle à sa place sur ce qu’il devrait lui dire. Marie est une femme fragile, son passé est encore en elle tandis que lui agit plutôt en égoïste. Percutant dans les dialogues, sans oublier les aspects techniques du film Malcolm & Marie prouve une fois de plus que Sam Levinson est une relève assuré pour le cinéma américain.

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :