Dates de sortie : 22 mai 1999 (1h25min)
Réalisateur : Reza Badiyi
Acteurs principaux : Paolo Montalban, Daniel Bernhardt, Kristanna Loken, Jeffrey Meek, Bruce Locke, Tracy Douglas, Adoni Maropis, Jon Valera
Genre : Arts martiaux, fantastique
Nationalité : Américain
Compositeur : Jonathan Sloate

« – Honnêtement, je ne lui fais pas confiance. – Et alors ? Qu’est-ce qui est mieux au combat : se montrer honnête ou se montrer vicieux ? »

Sorti directement en vidéo quelques temps après le téléfilm Mortal Kombat Conquest, Mortal Kombat Final Battle met bout à bout les deux derniers épisodes de la série et est lui aussi présenté comme un film lors de sa sortie française en VHS. Le dénouement du scénario se rapproche alors et Shao Kahn se fait passer pour le dieu d’une mystérieuse secte et engage des prêtres de l’ombre pour en finir avec Raiden et ses alliés. Alors que Kung Lao, Siro et Taja se préparent pour le combat final, une ancienne amie de cette dernière réapparaît sous les traits de Kathleen Kinmont (Halloween 4). De son côté, Raiden semble avoir abandonné tout espoir et préfère se la jouer dragueur en passant ses derniers instants auprès d’une femme aux formes généreuses.

« La marmite bout, Kung Lao ! Et avant que ça déborde, j’ai eu envie d’une détente bien méritée. »
Une actrice qui tranche radicalement avec Talisa Soto.

Tandis que Shang Tsung et Vorpax tentent désespérément de rassembler une armée pour défaire l’Empereur, d’autres personnages déjà vus dans les épisodes de la série apparaissent une dernière fois. On trouve alors Reptile, Kitana qui se défend tant bien que mal avec ses éventails tranchants et un Quan Chi au jeu d’acteur n’ayant pas grand-chose à envier à celui de Mortal Kombat Mythologies. La narration commence vraiment à se dégrader lorsque les passages sur Terre s’alternent avec ceux d’Outremonde, où Raiden se livre à une joute verbale contre Shao Kahn avant leur affrontement féroce, ce dernier se battant étrangement à l’épée tandis que le marteau revient au Dieu du Tonnerre.

Un maquillage qui sonne faux malgré une certaine ressemblance avec le sorcier du jeu vidéo.
« – Je suis Raiden, le Dieu du Tonnerre ! – Et moi, je suis Shao Kahn, conquérant de tous les royaumes et Empereur d’Outremonde !! »

Déjà pas folichonne sur l’ensemble de la série, la réalisation vient confirmer le statut de série Z de ce final avec des chorégraphies de combat parsemées de ralentis abusifs, de saltos inutiles et d’angles de caméra aussi bancals que le montage. Outre les effets spéciaux et autres incrustations de qualité médiocre, la multiplication de femmes à moitié dénudées finissent d’achever le manque de pertinence de la fin du scénario. Si l’idée de faire perdre les héros participe à une certaine cohérence dans la volonté d’en faire un préquel au premier film Mortal Kombat, leur mise en scène est complètement ratée et la mort des autres personnages provoquent trop d’incohérences pour que ce soit le cas. Le bilan de Mortal Kombat Final Battle s’avère donc vraiment pas terrible, mais l’échec de la série aura au moins provoqué l’annulation de la seconde saison.

Quand tu t’apprêtes à achever ton adversaire mais que ta batterie tombe à plat…


Article précédentLes sorties cinéma du 13 octobre
Article suivant[Concours] 3 Codes VOD à gagner pour le film Toxic Cash
Emmanuel Delextrat
Salut à tous ! Fasciné par le monde du cinéma depuis toujours, j’ai fait mes débuts avec Mary Poppins et La Soupe aux Choux, mais avec aussi de nombreux dessins animés comme les courts métrages Disney avec Mickey, Donald et Dingo, les longs métrages Disney avec Alice au Pays des Merveilles en tête, les animés japonais comme Sailor Moon et Dragon Ball Z ainsi que d’autres séries comme Batman et Tintin. Mes années 90 ont été bercées par les comédies avec Jim Carrey (Dumb & Dumber en tête) ou d’autres films que j’adore comme Les Valeurs de la Famille Addams, Street Fighter, Mortal Kombat, Casper et Mary à Tout Prix. C’est pourtant bel et bien Batman Returns qui figure en haut de mon classement, suivi de près par Casino Royale, Et Pour Quelques Dollars de Plus, Kill Bill ou encore Rambo. Collectionneur, j’attache de l’importance au matériel et j’ai réuni trois étagères pleines de films classés par ordre chronologique. Et plus on découvre de nouveaux films, plus on se rend compte qu’il nous en reste en fait énormément à voir…

Laisser un commentaire