Nerve, the Game for the new generation

Thriller américain d’Ariel Schilman et Henry Joost sorti le 24 août 2016 (durée : 1h37)

Avec Emma Roberts, Dave Franco, Emily Meade, Miles Heizer

Nerve 2

Témoin de notre époque où internet a instauré la société des réseaux sociaux, sur lesquels chacun se montre et observe les autres, où il faut sans cesse en faire plus pour peser davantage de likes, Nerve propose d’explorer ce terrain sous la forme d’un jeu pouvant très facilement dérailler. Vingt ans après « The Game » de David Fincher, Ariel Schilman et Henry Joost (Paranormal Activity 3 et 4) revisitent le thème en le rendant plus moderne.

N_D25_9037.CR2

Le film met en scène Vee (Emma Roberts, qui du haut de ses 25 ans possède déjà un CV long comme un bras !), jeune fille à la base introvertie qui vit dans l’ombre de sa meilleure amie Sydney. Elle trouve en Nerve – jeu de défis filmés sur internet – l’occasion d’enfin se lâcher et de s’émanciper. Elle va former un duo prêt à prendre tous les risques avec Ian (Dave Franco, le fils de, déjà bien en vue dans Insaisissables et Nos pires voisins). Evidemment, la situation va bien vite dégénérer !

Nerve 5

Ce film possède toutes les qualités et les défauts du teen movie. Le rythme ne souffre d’aucune faille : on a le droit à de l’action, des montées d’adrénaline, de l’amour et de l’amitié, le tout servi avec dynamisme. Le propos est traité correctement, même si cela reste très manichéen. Les acteurs font le job, sans que leur performance ne soit marquante. On peut s’interroger sur la portée de certains défis en espérant que nos ados ne tentent pas de reproduire ces folies (s’allonger sur les rails et attendre que le train passe au dessus, se suspendre à 90 mètres du sol).

Nerve 4

Au final, les spectateurs (surtout les plus jeunes !) passeront un bon moment de divertissement et pourront être amenés à se poser quelques questions sur les pratiques actuelles, même si le film ne va pas forcément très loin dans la réflexion.

City Zen

Nicolas, 37 ans, du Nord de la France. Professeur des écoles. Je suis un cinéphile éclectique qui peut alterner entre blockbusters, films d’auteur, films français, américains, petits films étrangers, classiques du cinéma. J’aime quand les films ont de la matière : matière à discussion, à interprétation, à observation, à réflexion… Quelques films que j’adore pour cerner un peu mes goûts : Matrix, Mommy, Timbuktu, la Cité de la Peur, Mission Cléopâtre, Ennemy, Seven, Fight Club, Usual Suspect, Truman Show, Demain, Big fish, La Haine, La Vie est belle, Django, Rubber, Shutter Island...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :