Trance de Danny Boyle

Date de sortie 8 mai 2013 (1h 41min)
De Danny Boyle
Avec James McAvoy, Vincent Cassel, Rosario Dawson, Danny Sapani, Tuppence Middleton, Lee Nicholas Harris, Ben Cura …
Genre Thriller
Nationalité Britannique
Musique : Rick Smith

 

Un Mind-Fuck movie de Danny Boyle

Synopsis

Commissaire-priseur expert dans les œuvres d’art, Simon se fait le complice du gang de Franck pour voler un tableau d’une valeur de plusieurs millions de dollars. Dans le feu de l’action, Simon reçoit un violent coup sur la tête. À son réveil, il n’a plus aucun souvenir de l’endroit où il a caché le tableau. Ni les menaces ni la torture ne lui feront retrouver la mémoire. Franck engage alors une spécialiste de l’hypnose pour tenter de découvrir la réponse dans les méandres de l’esprit de Simon…

Danny Boyle se lance dans un thriller mind-fuck cette fois. Un film qui retourne le cerveau, et c’est ce qu’on peut dire de ce film. Ce qui est bien avec Danny Boyle, c’est que c’est un réalisateur qui touche absolument à tous les genres : Slumdog Millionaire, 127 heures, La plage, Trainspotting… La filmographie est assez longue. Dans cette dernière, le réalisateur aborde tous les sujets. La plupart de ses films se déroule en Angleterre, son pays d’origine. On a remarqué dans ses nombreux films que ses intrigues se déroulent à Londres 28 jours plus tard, en mode post-apocalyptique et Trainspotting met en scène des junkies qui se baladent dans les rues londoniennes. Dernièrement il a retrouvé Robert Carlyle, un de ses acteurs fétiche pour le film Trainspotting 2, où le réalisateur avec ce film renoue avec une certaine nostalgie de ses premiers amours cinématographiques. Trance est loin de tout ça, il reste assez complexe mais c’est un thriller où Danny Boyle, une fois de plus, surprend.

Simon est commissaire-priseur, c’est un expert, et il s’y connaît très bien en matière de sécurité relative aux œuvres d’art. Ce job est une couverture idéale pour pouvoir braquer sans être soupçonné car il fait équipe avec Franck pour dérober une pièce inestimable. Le plan est bien huilé, mais Simon, trop pris par son job, attaque Franck quand ce dernier est prêt à s’enfuir et il donne un violent coup sur la tête de Simon qui s’écroule au sol. Franck, tout content, pense avoir l’oeuvre entre ses mains il n’en est rien. Quand il ouvre ce qui protège l’œuvre, il n’y a que le cadre. Simon se retrouve amnésique, n’ayant aucun souvenir de ce qui s’est passé avant. Frank lui n’a rien oublié, il enlève Simon avec ses hommes et le torture pour lui demander où est le tableau, mais ce dernier, amnésique, ne peut rien dire. Il ne reste qu’une solution : « l’hypnose ». Franck oblige Simon à choisir quelqu’un qui pratique ce genre. Elizabeth va donc faire de l’hypnose sur Simon, elle découvrira au fur et à mesure, qu’il est en danger, et qu’elle est prête à apporter son aide. Simon va alors découvrir, que tout ce qu’il a vécu avant va beaucoup plus loin et que le réel danger est peut-être lui. Il est rare de voir Danny Boyle a la réalisation d’un thriller, mais que c’est jouissif! En effet le réalisateur embrouille parfaitement le spectateur, un mind-fuck movie habilement maîtrisé et très efficace. Quelques fois on s’y perd mais on ne perd pas le fil. Une mise en scène qui nous immerge parfaitement dans cette ambiance étrange, un puzzle dont le spectateur ne doit pas en perdre une seule miette. Danny Boyle prend le temps dans sa réalisation et fait en sorte de ne pas trop nous embrouiller, mais ce n’est pas forcément évident. Difficile de comprendre ce qui ce passe, dans la tête de Simon. Est-il fou ? Le film est surprenant et tellement bien construit que sur la fin on nous rappelle des détails qu’on pensait sans importance mais qui font finalement tout l’intérêt de l’intrigue. Boyle assure son long métrage et livre un thriller survitaminé avec un casting de dingue.

Au scénario du film, c’est Joe Ahearn et John Hodge qui livrent une écriture habilement maîtrisé. Le récit est un véritable puzzle où toutes les pièces mélangées finissent par se rassembler pour devenir de plus en plus clair. Les scénaristes parviennent parfaitement à embrouiller les spectateurs en nous apportant plein d’éléments qui nous poussent à nous remettre en question tout au long du film.
C’est aussi grâce à l’écriture des personnages que le film gagne en qualité. En effet, ils sont tous très bien développés et, au fur et à mesure, plein de choses nous sont révélées, surtout sur le personnage de Simon, le personnage de Franck est également très intéressant. Une des seules présences féminines sera Elizabeth, un personnage très bien construit qui, au final du film, nous étonne vraiment. Le film dispose d’une sorte de Twist et nous fait rapidement comprendre le pourquoi du comment. Le casting s’offre un James McAvoy absolument bluffant, un Vincent Cassel qui s’en sort très bien une fois de plus. Rosario Dawson est aussi très doué et livre une excellente prestation. A la musique, on retrouve Rick Smith, leader du groupe électo British (Underworld). Il compose des titres nerveux et certains qui sont plus calmes, une excellente OST dans son ensemble.
Danny Boyle offre une réalisation dans un nouveau registre et s’illustre très bien dans le domaine du thriller, et livre des séquences marquantes du cinéma britannique.

Relecture : Maxime

Bande annonce

Orel

Orel Durden (Créateur du site ,rédacteur en chef) Passionné ,cinéphile ,cinévore depuis petit ma passion pour le cinéma est immense mon réalisateur favori Steven Spielberg mon film culte de sa filmo E.T je ne m’en lasse pas ainsi que Jaws .Mon film culte préféré Fight Club de Fincher mon deuxuième réalisateur favori ,dont Zodiac s’ajoute a mes favoris de sa filmographie .Les films comme Alien de Ridley Scott ,Elephant de Gus Van Sant ,Into the Wild de Sean Penn ou encore Requiem for a dream de Aronofsky sont les oeuvres auquel je ne me lasse pas .Sinon si je devais ,dire deux film de Hitchcock ça serait « Psychose »et « les oiseaux » tout simplement des chef d’oeuvres .J’espère que ce site vous satisfait ,merci a vous et vive le cinéma .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :